International
URL courte
7511
S'abonner

L’accès direct aux documents intérieurs, y compris secrets, des structures d’État ukrainiennes est nécessaire pour la mission de conseil de l'Union européenne sur la réforme du secteur de la sécurité civile en Ukraine (EUAM), a déclaré le chef de cet organe, Kestutis Lancinskas.

Des agents de la mission de conseil de l'Union européenne sur la réforme du secteur de la sécurité civile en Ukraine (EUAM) demandent aux structures d'État ukrainiennes le plein accès aux documents intérieurs, a annoncé Kestutis Lancinskas, chef de cet organe, lors d'une interview accordée au portail Ukrayinska Pravda.

Selon lui, les fonctionnaires européens ne sont pas venus en Ukraine pour contrôler les autorités de ce pays, mais pour les aider à construire un État et effectuer des réformes. Les relations entre Kiev et l'EUAM doivent être de confiances et transparentes.

«Par exemple, un de vos organes nous a demandé d'effectuer un audit du système, mais quand nous avons commencé à travailler, nous avons entendu "Notre structure est secrète, des documents intérieurs sont secrets". Nous avons refusé de travailler comme ça. Comment pouvons-nous mener un audit sans accès aux documents? Qu'est-ce que nous évaluerons?», a expliqué M.Lancinskas.

Il n'a pas nommé l'organisation en question mais le portail suppose qu'il s'agissait du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Les institutions d'État ukrainiennes les plus transparentes sont le ministère de l'Intérieur et la police nationale.

L'EUAM a commencé son travail en Ukraine en 2014 pour augmenter l'efficacité et faciliter la réforme des services de sécurité de ce pays. En dehors des structures susmentionnées, la mission européenne est responsable de la réforme du travail des procureurs et des gardes-frontières.

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Tags:
transparence, information secrète, réformes, documents confidentiels, services de sécurité, ministère ukrainien de l'Intérieur, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Union européenne (UE), Bruxelles, Kiev, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook