Ecoutez Radio Sputnik
    Roma, Italia

    Voitures avalées par la Terre: une rue entière s’effondre dans le centre de Rome (images)

    © Sputnik . Alexander Vilf
    International
    URL courte
    4425

    Au centre de Rome, toute une rue s’est effondrée pour former un cratère de neuf mètres de profondeur, avalant au moins six voitures. La faille s’étend sur presque 15 mètres de long. L’évacuation des maisons se trouvant à proximité a été engagée.

    Dans le quartier de Balduina, au centre de Rome, une rue s'est effondrée mercredi soir, pour donner naissance à un cratère de neuf mètres de profondeur, a relaté Signs of the times.

    ​Au moins six voitures ont été avalées par le gouffre. Comme l'indiquent les médias, la faille s'étend à presque 15 mètres de long.

    ​Deux bâtiments voisins ont été évacués par mesure de précaution et les pompiers ont confirmé que personne n'avait été blessé dans la catastrophe.

    Les agents de sécurité vérifient toutefois les autres bâtiments à proximité pour évaluer les dégâts de manière exhaustive. Le site a été bouclé par mesure de sécurité. Après avoir examiné la situation sur les lieux, la maire de la ville, Virginia Raggi, a assuré les habitants évacués qu'un logement social leur serait attribué.

    Le tronçon de route qui s'est effondré se trouvait à côté d'un chantier de construction, qui pourrait être, selon les enquêteurs, à l'origine de la catastrophe.

    Ce n'est pas la première fois qu'une rue s'effondre dans la capitale italienne. Ainsi, il y a moins d'un mois, une femme de 77 ans marchait sur le trottoir quand elle est soudainement tombée dans un cratère de deux mètres de profondeur.

    Lire aussi:

    Le climat joue un mauvais tour? Le pôle Nord s’échauffe, l’Europe grelotte (images)
    Les origines de cet entonnoir mystérieux à Nice: un «œuf de Godzilla» ou un astéroïde?
    Depardieu: les Algériens de Marseille «ne pourraient pas se comporter comme ça en Algérie»
    Tags:
    police, images, incident, automobile, Rome, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik