Ecoutez Radio Sputnik
    Google

    «Il sait quand je suis sorti de la voiture»: comment Google vous espionne

    © REUTERS / Dado Ruvic
    International
    URL courte
    1333

    L’expérience réalisée par des journalistes de la chaîne américaine Fox News a montré que les smartphones utilisant Google renseignent cette entreprise sur certains déplacements et activités de leurs utilisateurs, et ce même quand les appareils ne sont pas connectés à internet.

    Google est capable d'espionner les utilisateurs de smartphones, même quand ces appareils sont en mode avion ou leur accès au Wi-Fi est désactivé, annonce la chaîne de télévision américaine Fox News.

    Deux de ses journalistes, Tucker Carlson et Brett Larson, ont mené une expérience pour le prouver. M.Larson s'est rendu dans certains lieux de Washington situés dans différentes parties de la capitale américaine. Il a pris avec lui deux smartphones sans cartes SIM qui n'étaient pas été connectés au Wi-Fi. Un des portables était en mode avion.

    Après une longue promenade de près de 24 kilomètres, Brett Larson est rentré au bureau de Fox News où il a branché les smartphones à un dispositif qui a copié les données transmises à Google. Selon cet appareil, le smartphone en mode avion a enregistré 130 activités réalisées sur ce parcours dont il a gardé la trace de 121 points, soit 300 kilobytes d'informations.

    «Il [Google, ndlr] sait quand je suis sorti de la voiture», a constaté Brett Larson.

    L'autre téléphone a transmis à Google une centaines de kilobytes d'informations.

    «À chacun de vos mouvements, à chacun de vos pas, Google vous surveille», a conclu M.Larson.

    Selon Google, les utilisateurs peuvent désactiver la fonction de l'historique de leurs déplacements. Toutefois, c'est un processus assez compliqué, indique Fox News.

    Lire aussi:

    Filtre anti-fake de Google: les médias mainstream sont-ils les seuls crédibles?
    Google vous écoute en permanence. Voici comment trouver les enregistrements!
    Et si vous cherchez la vérité: Google introduit un filtre anti-fake news
    Tags:
    espionnage, utilisateurs, smartphone, Internet, Fox News, Google, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik