International
URL courte
8524
S'abonner

Aujourd’hui, le secrétaire d’État américain doit terminer sa tournée proche-orientale avec un déplacement en Turquie où il sera accueilli par le Président Erdogan. Cette rencontre aura lieu sur fond de la campagne «Tillerson, va-t’en!» soutenue par de nombreux internautes turcs.

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson est attendu aujourd'hui en Turquie. Dans le cadre de sa tournée proche-orientale, il entend rencontrer à Ankara son homologue turc Mevlüt Cavusoglu et le Président du pays Recep Tayyip Erdogan. Le sujet principal au menu de ces entrevues: l'opération Rameau d'olivier menée par la Turquie depuis le 20 janvier contre les formations armées kurdes dans la région syrienne d'Afrine.

Dans le même temps, selon les médias turques, à l'approche de ce déplacement l'Union turque de la jeunesse a lancé sur les réseaux sociaux un mouvement de protestation autour du hashtag #TillersonDefol («Tillerson, va-t'en!» en turc) s'étant très vite répandu sur la Toile jusqu'à devenir l'un des plus populaires en Turquie.

«Le cœur de l'Union de la jeunesse bat à l'unisson de nos soldats qui luttent à Afrine contre la force noire des États-Unis incarnée par le Parti des travailleurs du Kurdistan. En Turquie, il n'y a pas de place pour les assassins de nos soldats! #TillersonDefol»

​De nombreux internautes ont partagé cette opinion.

​«Le monde unipolaire est maintenant terminé. Le plus grand terroriste du monde, les États-Unis, ne façonnera pas le Moyen-Orient à sa manière! #TillersonDefol»

​La Turquie est la destination finale de la tournée proche-orientale de Rex Tillerson entamée le 12 février. Le secrétaire d'État américain s'est déjà rendu en Egypte, au Koweït, en Jordanie et au Liban.

Lire aussi:

Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
Israël attaque des sites du Hamas avec des chars et des hélicoptères
Tags:
tournée, visite, Kurdes, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Rex Tillerson, Mevlut Cavusoglu, Recep Tayyip Erdogan, Afrine (Syrie), Ankara, Turquie, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook