Ecoutez Radio Sputnik
    Afrine

    Les Kurdes d'Afrine appellent l'armée syrienne à intervenir dans la région

    © AFP 2018 Ahmad SHAFIA BILAL
    International
    URL courte
    141910

    Les forces gouvernementales syriennes ne doivent pas rester à l'écart de ce qui se passe dans la région d'Afrine et doivent protéger la frontière du pays contre les militaires turcs, a déclaré à Sputnik le porte-parole des Unités de protection du peuple.

    Le gouvernement syrien doit intervenir à Afrine et envoyer ses troupes dans la région, estime le porte-parole des Unités de protection du peuple (YPG) Nuri Mahmud.

    «Nous appelons l'armée syrienne à protéger les frontières de la Syrie contre l'occupation turque. Afrine fait partie de la Syrie, donc nous avons appelé l'armée à venir défendre les frontières», a-t-il déclaré.

    Selon lui, il faut empêcher Ankara d'occuper le territoire syrien et d'en faire une partie de l'État turc à l'instar du sandjak d'Alexandrette qui a été détaché de la Syrie dans les années 1930.

    Il a souligné que la question de la protection de la Syrie était primordiale pour les Kurdes, tandis que celle de la fédéralisation du pays serait discutée plus tard. M.Mahmud a également accusé la Turquie de faire appel, pour ses offensives, à des combattants de Daech et du Front al-Nosra.

    L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme terroristes.

    Damas a condamné les actions turques à Afrine, tout en soulignant que la région faisait partie intégrante de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

    Lire aussi:

    Les forces pro-Damas pourraient entrer à Afrine «d’ici quelques heures»
    La Turquie déploie des forces spéciales dans le canton syrien d’Afrine
    Turquie: l'entrée des forces syriennes à Afrine engendrera une catastrophe
    Tags:
    Unités de protection populaire kurdes (YPG), Afrine (Syrie), Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik