International
URL courte
5351
S'abonner

Moscou appelle les pays occidentaux qui ont les moyens d’influencer les combattants du Front al-Nosra à discipliner cette organisation, sans quoi elle sera détruite, a déclaré lundi Sergueï Lavrov.

Le Conseil de sécurité de l'Onu discute activement ces derniers temps des problèmes humanitaires à Idlib et dans la Ghouta orientale, appelant l'armée gouvernementale syrienne à mettre fin à son offensive dans la région. Cependant, selon le ministre russe des Affaires étrangères, «derrière ces appels se cache le désir de retirer al-Nosra des zones bombardées».

«Le problème réside dans le fait que les combattants du Front al-Nosra mènent le bal à Idlib et dans la Ghouta orientale, alors que cette organisation a été classée comme terroriste par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Conformément à tous les accords existants, la lutte contre le terrorisme ne doit être limitée en rien, et nous sommes très préoccupés par le fait que seule l'armée syrienne et les forces aérospatiales russes tentent de stopper le groupe terroriste d'Al-Qaïda, le Front al-Nosra, et ceux qui coopèrent avec lui», a déclaré Sergueï Lavrov.

«Si on parle de la résolution des problèmes humanitaires, nous demandons à nos collègues occidentaux qui ont les moyens d'influencer le Front al-Nosra et qui ne le nient pas, de discipliner cette organisation terroriste. Sans quoi elle est vouée à être détruite, il n'y a aucun doute à ce sujet», a conclu M. Lavrov.

Le ministre russe des Affaires étrangères a néanmoins précisé que toutes les précautions nécessaires pour que les civils ne soient pas victimes de cette situation devaient être prises.

Lire aussi:

Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Financement libyen: après avoir violé son contrôle judiciaire, Mimi Marchand incarcérée
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Deux suppositoires par jour: l’Institut Pasteur de Lille teste un médicament contre le Covid
Tags:
Al-Qaïda, Front al-Nosra, Sergueï Lavrov, Idlib, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook