International
URL courte
9344
S'abonner

L'agence syrienne Sana a fait état de l'arrivée de nouvelles unités des milices populaires dans la région d'Afrine, théâtre de l'opération militaire turque contre les Unités de protection du peuple (YPG, kurdes).

Les combattants pro-gouvernementaux syriens renforcent leur présence dans la zone d'Afrine (nord) pour épauler les milices kurdes YPG dans leur confrontation avec l'armée turque, rapporte l'agence Sana.

«De nouvelles unités des forces populaires arrivent à Afrine en vue de soutenir le peuple confronté à l'agression continue du régime turc», indique l'agence.

Auparavant, la Turquie a menacé de «conséquences sérieuses» les milices alliées au gouvernement syrien en cas d'entrée à Afrine pour combattre au côté des YPG.

Un membre des YPG avait annoncé mardi à Sputnik que des milices pro-gouvernementales syriennes étaient entrées à Afrine pour repousser les militaires turcs. Les YPG ont également affirmé que le gouvernement syrien avait répondu à leur appel et envoyé des unités pour les aider à repousser les forces ennemies.

Selon l'agence turque Anadolu, l'avancée des forces pro-Damas avait été arrêtée à une dizaine de kilomètres d'Afrine.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a pour sa part fait savoir que ses forces opérant dans le nord de la Syrie s'apprêtaient à encercler la ville d'Afrine afin de la couper de «tout soutien extérieur».

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
Tags:
crise syrienne, milice, combat, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Afrine (Syrie), Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook