International
URL courte
1928155
S'abonner

Les États-Unis annonceront les sanctions les plus dures prises jusqu'à présent contre la Corée du Nord pour mettre fin à ses programmes nucléaire et balistique.

Le Président Trump devrait évoquer ces nouvelles sanctions vendredi matin lors d'un discours devant le Conservative Political Action Conference (CPAC), grand-messe annuelle des conservateurs américains, avant que le département du Trésor n'en dévoile les détails plus tard dans la journée, selon Reuters.

Auparavant, lors d'une visite officielle au Japon, le vice-Président américain Mike Pence avait prévenu qu'il fallait attendre les «sanctions américaines les plus dures à l'encontre de la Corée du Nord».

«J'annonce que les États-Unis dévoileront bientôt les sanctions économiques les plus dures et les plus agressives jamais imposées à la Corée du Nord et nous continuerons d'isoler la Corée du Nord jusqu'à ce qu'elle abandonne définitivement ses programmes nucléaire et de missiles balistiques», avait-il alors déclaré.

Le 23 décembre dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté de nouvelles sanctions à l'égard de Pyongyang en réponse au tir de missile balistique effectué le 29 novembre. Le document adopté limite l'approvisionnement en pétrole de la Corée du Nord et exige que tous les pays accueillant des travailleurs nord-coréens les expulsent.Il s'agit du neuvième train de sanctions onusiennes particulièrement drastiques contre Pyongyang. Les trois derniers avaient été adoptés sous l'impulsion de Washington après des essais de missiles et un test nucléaire menés par la Corée du Nord.

Lire aussi:

Un coup d'État a échoué au Soudan
L'Azerbaïdjan intercepte plus d'une demi tonne d'héroïne destinée à l'Europe
La France obtient le soutien des Européens face à Washington
Le PM australien ne s'entretiendra pas avec Macron à New York
Tags:
Actualités, International, États-Unis, Corée du Nord, Mike Pence, Donald Trump, sanctions
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook