Ecoutez Radio Sputnik
    Sur les lieux du drame au lycée de Parkland en Floride

    Fusillade en Floride: accusé de lâcheté, il démissionne

    © AP Photo / Joel Auerbach
    International
    URL courte
    605

    Un officier qui était chargé de la garde à l’école dans laquelle 17 personnes ont été tuées dans la fusillade de la semaine dernière a présenté sa démission, selon la chaîne de télévision ABC.

    La chaîne de télévision américaine ABC fait savoir que l'officier en charge de la garde au lycée de Parkland, en Floride, le jour où 17 personnes ont trouvé la mort dans une fusillade, a présenté sa démission au lendemain de l'ouverture d'une enquête interne à son encontre.

    Le shérif du comté de Broward, Scott Israel, a annoncé qu'après la fusillade son assistant, Scot Peterson, avait été suspendu pour la période de l'enquête. À l'origine de cette dernière est une vidéo sur laquelle on voit que Scot Peterson, bien qu'armé, n'est pas entré dans l'école au moment où les tirs retentissaient.

    «Il devait entrer dans l'école, défier l'assassin et le tuer», a déclaré le shérif ajoutant que Peterson n'avait «absolument rien» fait lorsqu'il se trouvait près du bâtiment.

    L'assistant a préféré présenter sa démission après l'ouverture de l'enquête.

    Le 14 février Nikolas Cruz, âgé de 19 ans, a assassiné 17 personnes dans une école de la ville de Parkland, à 60 kilomètres de Miami. Selon la police, le jeune homme était un ancien élève de cet établissement. Le shérif du comté a fait savoir que l'assaillant avait utilisé un fusil d'assaut AR-15. D'après un responsable du BATFE (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives), Nikolas Cruz avait acheté cette arme légalement environ un an auparavant.

    Le jeune homme a été accusé d'homicide volontaire et placé en garde à vue sans droit de libération sous caution.

    Lire aussi:

    Trump révèle les causes des ratés du FBI dans la tuerie de Floride
    Tragédie de Floride: Poutine envoie ses sincères condoléances à Trump
    Un conseiller de Trump plus préoccupé par Morphée que par la sécurité des écoles
    Tags:
    démission, fusillade, Floride
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik