International
URL courte
208
S'abonner

Un échange au sujet de la situation sur la péninsule coréenne et des différentes possibilités pour sortir de la crise autour du programme balistique de Pyongyang a eu lieu ce vendredi à Séoul entre la fille aînée et conseillère de Donald Trump et le Président sud-coréen.

Le dirigeant sud-coréen Moon Jae-in a rencontré ce vendredi la fille ainée et conseillère du Président américain, Ivanka Trump, pour discuter de la situation actuelle sur la péninsule coréenne.

«Il y a un dialogue très actif entre le Sud et le Nord dans le cadre de la participation du Nord aux Jeux olympiques. Cela contribue considérablement à la diminution des tensions sur la péninsule coréenne et à l'amélioration des relations [entre Séoul et Pyongyang]», a déclaré Moon Jae-in, cité par l'agence Yonhap.

Il a exprimé sa reconnaissance au Président Trump pour le soutien apporté au dialogue entre les deux pays.

De son côté, Ivanka Trump a affirmé que l'un des objectifs de son voyage était la confirmation de l'engagement des alliés à la «pression maximale [sur la Corée du Nord] afin d'arriver à la dénucléarisation de la péninsule coréenne».

La fille de Donald Trump dirigera la délégation américaine en Corée du Sud pour la clôture des jeux, a déclaré aux journalistes mercredi un représentant de l'administration des États-Unis. Avant la cérémonie, elle participera à un dîner avec le Président sud-coréen Moon Jae-in.

La délégation américaine comprendra également le sénateur de l'Idaho Jim Risch, le porte-parole du Président Sarah Sanders, le commandant en chef des forces américaines en Corée du Sud Vincent Brooks et le chargé d'affaires par intérim à l'ambassade des États-Unis à Séoul Marc Knapper, a indiqué l'administration.

Ivanka Trump devrait, par sa présence, soutenir les sportifs américains et réitérer les relations d'alliés entre les États-Unis et la Corée du Sud.

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Ces SMS de Darmanin qui contredisent sa défense face aux accusations de viol
Tags:
programme balistique, crise, tensions, négociations, Moon Jae-in, Ivanka Trump, Corée du Sud, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook