International
URL courte
19832
S'abonner

Les membres du Conseil de sécurité de l'Onu ont adopté samedi à l'unanimité une résolution sur l’instauration en Syrie d’un cessez-le-feu humanitaire d'une durée d'un mois.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté samedi à l'unanimité une résolution instaurant un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie.

Le texte adopté par les 15 membres du Conseil de sécurité de l’Onu, dont la Russie, «réclame que toutes les parties arrêtent les hostilités sans délai pour au moins 30 jours consécutifs en Syrie pour une pause humanitaire durable».

Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».

En même temps, le régime de cessez-le-feu «ne s'applique pas aux opérations militaires contre Daech, Al-Qaïda et le Front al-Nosra, ainsi qu' aux groupes et aux individus qui leur sont associés».

En commentant le document, l'ambassadeur russe à l'Onu, Vassili Nebenzia, a souligné que la Russie n'admettra pas d'«interprétation arbitraire de la résolution» par les États-Unis.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
Conseil de sécurité de l'Onu, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook