Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée, image d'illustration

    Eurodéputé français: «Je suis persuadé que la Crimée est russe»

    © Sputnik . Konstantine Tchalabov
    International
    URL courte
    Référendum en Crimée (2014) (417)
    11453

    La Crimée est historiquement russe : telle est la conviction de l’eurodéputé français Aymeric Chauprade qui fait un parallèle entre la réunification des deux Allemagnes et le rattachement de la péninsule en question à la Russie.

    L’historien et eurodéputé français Aymeric Chauprade se dit persuadé que la Crimée est historiquement russe. Il a fait cette déclaration lors de la présentation du Forum économique international de Yalta qui s’est tenue à Vienne, en Autriche, ce samedi.

    «Je suis persuadé que la Crimée est russe», a-t-il indiqué, cité par un communiqué du forum prévu du 19 au 21 avril 2018, ajoutant que son point de vue était fondée sur de longues années d’études de l’histoire.

    Et d’ajouter qu’il observait un parallélisme entre la réunification des deux Allemagnes et celle de la Crimée avec la Russie. Il juge que si les citoyens allemands, divisés après la Seconde Guerre mondiale, ont eu l’opportunité de se réunifier en 1990, pourquoi donc refuser ce même droit aux populations russe et criméenne et rappelle qu’il était sur la péninsule le jour du référendum sur son indépendance tenu en 2014.

    M.Chauprade a en outre qualifié d’erreurs «tragiques» aussi bien l’élargissement de l’Otan que l’aspiration de faire entrer l’Ukraine dans ce bloc.

    Et de juger qu’à son avis, qui coïncide selon lui avec la position historique de la France, l’Ukraine doit unir la Russie et l’Europe au lieu d’être une pierre d’achoppement éloignant l’une de l’autre.

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du Président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev et ses partenaires occidentaux, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

    Dossier:
    Référendum en Crimée (2014) (417)

    Lire aussi:

    La justice italienne ordonne la saisie du navire Open Arms
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Tags:
    réunification, Aymeric Chauprade, Crimée, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik