Ecoutez Radio Sputnik
    Ghouta

    Une pause humanitaire imposée chaque jour à la Ghouta orientale à la demande de Poutine

    © REUTERS / Bassam Khabieh
    International
    URL courte
    9332

    À la demande de Vladimir Poutine, une trêve humanitaire quotidienne sera imposée dans la Ghouta orientale à partir du 27 février, entre 9h et 14h.

    Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré que, dans le cadre de la résolution 2401 prise par le Conseil de sécurité de l'Onu, un couloir humanitaire serait ouvert dans la Ghouta orientale pour faire sortir les habitants à partir du 27 février.

    «À la demande du Président russe, en vue d'éviter des victimes parmi les habitants de la Ghouta orientale, à partir de demain, le 27 février, entre 9h et 14h, une trêve humanitaire quotidienne sera imposée. Un couloir humanitaire sera ouvert pour faire sortir les civils. Les coordonnées sont prêtes et seront annoncées dans les plus brefs délais», a-t-il expliqué.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 24 février à l'unanimité une résolution instaurant un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie.

    Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».

    Lors d'une conversation téléphonique concernant le cessez-le-feu en Syrie qui a eu lieu le 25 février, Vladimir Poutine a indiqué à Emmanuel Macron et Angela Merkel que la trêve ne s'appliquerait pas aux opérations menées contre les terroristes.

    Lire aussi:

    Syrie: une trêve humanitaire sera introduite demain à Douma et Arbine
    Des terroristes attaquent le couloir humanitaire entre Damas et la Ghouta orientale
    Moscou: les extrémistes profitent de la trêve humanitaire pour avancer dans la Ghouta
    Tags:
    pause humanitaire, Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine, Ghouta orientale, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik