Ecoutez Radio Sputnik
    La ville d'Afrine

    L’armée syrienne secourt Afrine en armes et en vivres

    © Sputnik . Mikhaïl Alaeddine
    International
    URL courte
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
    7323

    Damas ne reste pas indifférent à la situation dans son canton d’Afrine où les Kurdes sont depuis un mois la cible d'une offensive turque. L’armée syrienne y envoie des armes, des munitions et des vivres, a indiqué Ömer Osi, député syrien d’origine kurde, dans un entretien accordé à Sputnik.

    Les négociations ne cessent pas entre les troupes gouvernementales syriennes et le commandement des Unités de protection du peuple kurde (YPG), a déclaré à Sputnik Ömer Osi, membre du parlement syrien.

    «Les forces gouvernementales envoient dans la ville des armes, des munitions et des denrées alimentaires. En outre, l'armée syrienne maintient ouvert le front est d'Afrine, tout en contrôlant l'entrée et la sortie de la ville», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que les troupes gouvernementales n'avaient jamais bloqué cette route.

    Le parlementaire a appelé les milices kurdes YPG à coopérer avec l'armée syrienne.

    «Dans la situation présente, les Kurdes doivent s'entendre avec Damas et non avec les États-Unis. On ne peut pas faire confiance à l'Amérique. Elle a toujours trahi le peuple kurde», a prévenu M.Osi.

    L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme des terroristes.

    Damas a condamné les actions turques à Afrine, tout en soulignant que la région faisait partie intégrante de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

    Dossier:
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

    Lire aussi:

    Les forces pro-Damas pourraient entrer à Afrine «d’ici quelques heures»
    Lavrov: pas de règlement du conflit en Syrie sans les Kurdes
    Moscou appelle les USA à «ne pas jouer avec le feu» en Syrie
    Tags:
    intégrité territoriale, munitions, denrées alimentaires, armée, Kurdes, armements, Rameau d'olivier, Assemblée du peuple syrien (parlement), Unités de protection populaire kurdes (YPG), Sputnik, Ömer Osi, Afrine (Syrie), Damas, Turquie, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik