Ecoutez Radio Sputnik
    Peter Szijjarto

    Kiev «poignarde l’Europe dans le dos», selon Budapest

    © AP Photo / Ivan Sekretarev
    International
    URL courte
    7383

    Le chef de la diplomatie hongroise s’indigne de la politique menée par l’Ukraine à l’égard des minorités nationales dont les droits sont lésés par les nouvelles lois adoptées par Kiev qui les empêchent d’utiliser leur langue maternelle.

    Dans une déclaration publiée sur le site du ministère, le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto a accusé l'Ukraine de porter des «coups dans le dos» à l'Europe en appliquant une politique rigoureuse vis-à-vis des minorités nationales.

    Une «attaque brutale» a été lancée contre les minorités nationales en Ukraine, affirme le ministre. «Toute une série de mesures a commencé avec l'adoption de la loi sur l'éducation et s'est poursuivie avec les attaques contre le siège de l'Association culturelle hongroise de Transcarpathie, avant d'aboutir à l'abrogation de la loi sur les langues qui donnait aux minorités le droit d'utiliser leur propre langue maternelle, et ce n'est pas une coïncidence», a-t-il déclaré.

    Selon M.Szijjártó, ce qui se passe en Ukraine ne pourrait pas se produire dans un pays régi par l'état de droit.

    «Alors que l'Ukraine s'attend à ce que les pays européens fassent preuve de solidarité, elle les poignarde dans le dos avec des mesures brutales visant les minorités nationales», a martelé le ministre des Affaires étrangères.

     

    Lire aussi:

    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    «Ce pouvoir est en train de mettre le feu à notre pays», selon le patron de Mediapart
    Militaires pour l'acte 19: «le chef d'état-major des armées n'avait pas été prévenu»
    Tags:
    minorités, Peter Szijjarto, Hongrie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik