Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    «Donnez-nous des documents»: Poutine réagit à la liste Mueller

    © Sputnik . Sergueï Gouneïev
    International
    URL courte
    411454

    Les autorités américaines ayant accusé 13 Russes d’ingérence dans les élections présidentielles se doivent désormais de présenter des documents officiels au lieu de pousser des «clameurs au Congrès», a déclaré Vladimir Poutine dans un entretien accordé à la chaîne NBC.

    Dans une interview accordée à la chaîne de télévision NBC dont le texte a été retraduit de l'anglais, Vladimir Poutine s'est exprimé sur l'inculpation de 13 Russes par le procureur spécial Robert Mueller pour «complot contre les États-Unis».

    «Je dois regarder d'abord ce qu'ils sont fait. Donnez-nous les documents. Donnez-nous l'information. Avec tout le respect que je vous dois, avec tout mon respect pour le Congrès, vous devez avoir des diplômés de jurisprudence, j'en suis sûr à 100%», a dit le Président russe.

    À la réplique de l'animatrice Megyn Kelly lui disant qu'elle avait elle-même un diplôme de juriste, Vladimir Poutine a expliqué que les gens biens instruits devaient comprendre qu'en Russie on ne pouvait pas engager des poursuites contre des personnes n'ayant pas enfreint les lois russes.

    «Vous devez comprendre qu'il faut adresser une requête officielle au procureur général de la Fédération de Russie. Donnez-nous un document, une requête officielle», a-t-il précisé.

    «Cela doit passer par des canaux officiels et non pas émaner de la presse ou des clameurs et vociférations au Congrès des États-Unis», a conclu le Président russe.

    En février dernier, le bureau du procureur spécial Robert Mueller, dans le cadre de son enquête sur la soi-disant ingérence russe dans les élections américaines de 2016, avait publié un acte d'accusation contre les personnes soupçonnées de ce crime.

    Le document d'environ 40 pages rédigé par le bureau du procureur pendant 9 mois contient13 noms de Russes qui, selon M.Mueller, auraient voulu influer sur les résultats de la présidentielle américaine sans toutefois y parvenir.

    Moscou n'exclut pas une réponse aux sanctions éventuelles des États-Unis contre les Russes figurant sur la «liste Mueller». Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, a rappelé que les autorités réagissaient toujours aux mesures de cette sorte.

    «Nous avons nos propres listes de personnes auxquelles l'entrée en Russie est limitée. Il y a d'autres formes pour réagir. Je n'exclus rien, mais avant d'en parler il faut voir réellement ce qui va se passer dans cette histoire», a déclaré le diplomate.

    Lire aussi:

    Poutine aux USA: «La Russie n'extrade ses citoyens à qui que ce soit»
    La cyber-guerre contre la Russie qui n’a pas eu lieu
    Poutine «a quelque chose sur Trump», selon une journaliste US
    Tags:
    élection présidentielle, ingérence russe, Megyn Kelly, Robert Mueller, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik