International
URL courte
10316
S'abonner

La police israélienne a qualifié de terroriste l’attaque à la voiture-bélier menée contre des militaires israéliens ce dimanche matin à Saint-Jean-d’Acre, dans le nord de l’État hébreu.

À Saint-Jean-d’Acre, dans le nord d’Israël, un homme au volant d’un véhicule tout terrain a foncé ce dimanche sur des passants, heurtant un garde-frontière et deux soldats israéliens, avant d’être blessé par balles. La police a d’ores et déjà qualifié cette attaque d’intentionnée, soulignant que son auteur était guidé par des motifs nationalistes. 

«Un véhicule tout terrain civil a percuté un garde-frontière et deux soldats. L’un d’entre eux a ouvert le feu sur le véhicule. Le suspect a été neutralisé», précisent des sources policières.

«Il s'agit d'une attaque terroriste avec des motivations nationalistes », indique la police dans un communiqué. 

Le chauffeur, qui a été grièvement blessé, a été identifié comme étant un Arabe israélien qui, comme l’assure la police, poursuivait intentionnellement les personnes en uniforme militaire

Souffrant de légers traumatismes, le garde-frontière et les deux soldats israéliens ont été hospitalisés. 

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
voiture-bélier, attaque, militaires, nationalisme, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook