Ecoutez Radio Sputnik
    Avion de la compagnie Air India

    Ouverture historique du ciel saoudien aux vols à destination d’Israël?

    © REUTERS / Pascal Rossignol
    International
    URL courte
    4410

    Alors que la presse israélienne signale que les avions d’Air India à destination de l’État hébreu ont été autorisés à survoler l’Arabie saoudite, un responsable saoudien dément ces informations. Si tout cela est confirmé, on pourra évoquer une nouvelle étape de dégel dans les relations entre les deux pays.

    Pour la première fois depuis 70 ans, l’Arabie saoudite a autorisé des avions civils à destination de l’État hébreu à traverser son espace aérien, rapporte le site israélien Haaretz, se référant à des sources au sien de l’aviation.

    Une exception a été faite pour Air India, précise la source. Grâce à cette autorisation, la durée des vols New Delhi – Tel Aviv, effectués par les avions civils de cette compagnie aérienne, seront raccourcis de 2h30. Jusqu’à présent, le vol le plus court sur ce trajet prenait 11 heures avec une escale à Istanbul.

    Pourtant, rappelle la source se référant à Reuters, le porte-parole de l'autorité générale de l'aviation civile du royaume a réfuté ces informations.

    Si les données se confirment, cette décision des autorités saoudiennes sera un nouveau signe du dégel des relations entre l’Arabie saoudite et Israël, pays qui n’ont toujours pas établi de relations diplomatiques. Plus tôt, ces pays coopéraient essentiellement dans le domaine de la sécurité, rappellent les médias. Toutefois, après l’arrivée au pouvoir du roi Salmane en 2015 et la nomination de son fils Mohammed comme vice-Premier ministre et ministre de la Défense, les choses ont commencé à évoluer.

    Comme le précise le Times of Israel, actuellement la compagnie indienne attend l’autorisation officielle de la part des autorités saoudiennes, après quoi seront lancées les ventes de billets pour le 20 mars.

    Lire aussi:

    Le ciel saoudien toujours interdit aux avions qataris
    La reconnaissance d’Israël par Riyad, partie du projet «Affaire du siècle» visant l’Iran?
    «Vandalisme diplomatique» en Israël: Trump cherche-t-il la guerre?
    Tags:
    aviation, vols, Air India, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Arabie Saoudite, New Delhi, Tel Aviv, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik