Ecoutez Radio Sputnik
    Le leader nord-coréen Kim Jong-Un (à droite) reçoit l'émissaire sud-coréen Chung Eui-ong lundi à Pyongyang

    Ce message secret de Kim Jong-un que Séoul transmettra à Washington

    © REUTERS / The Blue House
    International
    URL courte
    22452

    Le chef de la délégation sud-coréenne se rendra aux États-Unis avec un «message secret des autorités nord-coréennes» après une visite en Corée du Nord, a informé Yonhap.

    Un haut conseiller du Président sud-coréen Moon Jae-in, Chung Eui-yong, se rendra aux États-Unis cette semaine pour informer les autorités américaines des résultats de son récent voyage en Corée du Nord. Le rapport du responsable contiendra un message «secret» des autorités nord-coréennes aux Américains, annonce l'agence Yonhap.

    «Nous ne pouvons pas tout révéler aux médias, mais nous avons d'autres points de vue sur la Corée du Nord que nous transmettrons aux États-Unis lors de notre visite aux USA», a-t-il déclaré aux journalistes.

    Lors d'une conférence de presse organisée mardi, M. Chung a indiqué que le dirigeant nord-coréen avait clairement exprimé la volonté de son pays de dialoguer avec Washington. Il a affirmé, en citant le Nord, que ce dernier était prêt à mettre la question de la dénucléarisation à l'ordre du jour.

    Une délégation gouvernementale sud-coréenne s'est rendue en Corée du Nord les 5 et 6 mars. Lors d'une rencontre avec le dirigeant Kim Jong-un, les parties ont convenu d'organiser un sommet des dirigeants des deux pays à la fin du mois d'avril et de mettre en place une ligne directe pour maintenir le dialogue et pour atténuer les éventuelles tensions militaires.

    La Corée du Nord est prête à suspendre toutes les provocations militaires, dont les essais nucléaires et les tirs de missiles balistiques, tant que le dialogue États-Unis-Corée du Nord sera en cours, aurait déclaré Kim Jong-un, cité par M. Chung.

    La délégation sud-coréenne se rendra jeudi aux États-Unis dans le but de rapporter en détail les résultats de sa visite en Corée du Nord et sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen. Parmi les hauts responsables américains devraient figurer Herbert McMaster, le conseiller américain à la sécurité nationale, et Rex Tillerson, le secrétaire d'État.

    Lire aussi:

    C’est parti: Kim Jong-un prêt pour la dénucléarisation
    À quand le grand jour de la rencontre Kim-Trump?
    Séoul et Pyongyang ont convenu de tenir un sommet intercoréen
    Tags:
    message, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik