International
URL courte
1093
S'abonner

Dans le scandale de la relation présumée avec l’actrice porno Stormy Daniels, le Président américain en veut à sa porte-parole, dont une déclaration allait à l’encontre de sa position.

Le mécontentement de Donald Trump tient à la façon dont la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a commenté le scandale lié à sa relation présumée avec l'actrice X Stormy Daniels, dont le vrai nom est Stephanie Clifford.

Selon CNN, lors d'un point de presse du jeudi 8 mars, Mme Sanders a déclaré que Donald Trump a gagné un procès contre la star du X, ajoutant également que l'affaire a déjà été gagnée en arbitrage. Cette déclaration n'a pas été appréciée par le Président américain, selon lequel la porte-parole avait ainsi reconnu l'existence d'une clause de confidentialité entre lui et l'actrice.

Selon une source de CNN, Donald Trump estime que sa porte-parole a commis une bévue, car il affirme n'avoir jamais eu aucune relation avec Stephanie Clifford et que toutes ses déclarations et accusations sont un mensonge.

En janvier dernier, The Washington Post a publié un article affirmant que Donald Trump avait trompé sa femme Melania avec l'actrice de films X Stormy Daniels. Le média a également annoncé qu'en 2016, à la veille de la présidentielle américaine, les avocats du futur Président lui avaient versé 130.000 dollars pour qu'elle garde le silence sur sa relation avec Donald Trump.

À la même époque, Stormy Daniels a brisé le silence sur des relations avec Donald Trump datant de 2006. À l'époque, le Président était déjà marié et son fils n'avait que trois mois, relate le journal InTouch Weekly.

L'actrice avait accordé une interview à ce sujet en 2011, mais ses révélations n'ont été rendues publiques que dernièrement.

D'après Stormy Daniels, ils se sont rencontrés en 2006. Leur relation a duré un an. L'actrice a décidé d'y mettre un terme après que Donald Trump a refusé de la faire jouer dans son émission The Apprentice.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Tags:
liaison, Stephanie Clifford (Stormy Daniels), Sarah Huckabee Sanders, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook