Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau du département d'Etat américain à Washington

    «Wanted»: les USA offrent des millions pour 3 terroristes liés aux talibans afghans

    © AFP 2019 BRENDAN SMIALOWSKI
    International
    URL courte
    202
    S'abonner

    Les États-Unis ont mis à prix les têtes de trois chefs de guerre pakistanais liés aux talibans* afghans, offrant des millions de dollars dans le cadre du programme «Récompense pour la justice» pour des informations permettant de les repérer.

    Les autorités américaines ont promis jeudi de payer au total environ 11 millions de dollars pour des infos concernant Maulana Fazlullah, chef du Mouvement des talibans au Pakistan (TTP) allié des talibans* afghans, ainsi que les leaders de groupes affiliés, Abdul Wali et Mangal Bagh.

    «Le département d’État offre cinq millions de dollars pour des informations sur le chef du TTP Maulana Fazlullah, ainsi que des récompenses de trois millions de dollars pour Abdul Wali et Mangal Bagh», précise un communiqué du département d'État.

    Les États-Unis estiment que Maulana Fazlullah et son mouvement TTP (Tehrik-e-Taliban Pakistan) sont impliqués dans l’organisation de l’attentat échoué du 1er mai 2010 à Times Square, à New York. Ils rappellent également que le TTP, organisation considérée comme terroriste par les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, a revendiqué le meurtre de 148 enfants et enseignants dans une école du Peshawar, au Pakistan, en décembre 2014. Le mouvement est aussi responsable d’une tentative d’assassinat en 2012 de Malala Yousafzai, une jeune Pakistanaise qui a obtenu deux ans plus tard le prix Nobel de la paix, précise le communiqué.

    D’après le département d’État, Abdul Wali est chef du Jamaat-ul-Ahrar, une faction djihadiste pakistanaise née en 2014 du TTP. Il est tenu responsable de l’organisation d’attaques contre les civils, les minorités religieuses, les militaires et les organes judiciaires pakistanais, ainsi que du meurtre de «deux employés pakistanais du consulat des États-Unis dans le Peshawar début mars 2016».

    Mangal Bagh dirige le groupe djihadiste pakistanais Lashkar-e-Islam, allié du TTP, qui «a attaqué des convois de l’Otan» et, d’après le département d’État, s’est livré au trafic de drogue, aux enlèvements de gens et au racket au Pakistan et en Afghanistan.

    «Chacun de ces individus est soupçonné d’avoir commis des actes de terrorisme ou bien d’avoir créé un risque d’attentats qui présentent une menace pour la sécurité des États-Unis et de ses citoyens», note le département.

    La nouvelle annonce du département d’État a été faite au lendemain d’une attaque de drones américaine visant un camp du TTP dans la province afghane du Kounar. Parmi les 20 membres du TTP tués dans l’attaque figure Abdullah, fils de Maulana Fazlullah.

    Les États-Unis ont mis à prix les têtes des trois chefs de guerre dans le cadre du programme Récompenses pour la justice qui avait déjà permis de payer plus de 145 millions de dollars à plus de 90 personnes aux États-Unis depuis son lancement en 1984.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Un énorme incendie dévaste une usine chimique près de Barcelone, la population cloîtrée - vidéos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Tags:
    récompense, terrorisme, Lashkar-e-Islam, Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), Jamaat-ul-Ahrar, Département d'Etat des Etats-Unis, Mangal Bagh, Abdul Wali, Maulana Fazlullah, Malala Yousafzai, Pakistan, Afghanistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik