Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau iranien devant l'ambassade iranienne dans le centre de Londres

    Assaut de l’ambassade d’Iran à Londres, le drapeau enlevé (photos, vidéos)

    © AFP 2018 CARL COURT
    International
    URL courte
    37371

    Quatre hommes vêtus de noir ont pris d’assaut l’ambassade d’Iran à Londres vendredi après-midi, menaçant le personnel avec des machettes et des battes de baseball avant d’accéder au balcon du bâtiment et d’enlever le drapeau iranien.

    Quatre hommes armés ont pénétré dans l'ambassade d'Iran à Londres et ont accédé au balcon pour enlever le drapeau, a indiqué la police britannique. Ils ont été arrêtés plus tard pour déprédations.

    Selon l'agence de presse Fars, les assaillants ont fait irruption dans l'ambassade vers 16h30 heure locale (15h30 heure de Paris), et ont menacé le personnel avec des machettes et des battes de baseball, avant d'accéder au balcon de l'ambassade pour enlever le drapeau iranien.

    Les images postées sur les réseaux sociaux montrent les hommes sur le balcon de l'ambassade, brandissant un drapeau bleu et blanc.

    L'ambassadeur iranien au Royaume-Uni, Hamid Baeedinejad, a confirmé les informations sur l'attaque. Dans un tweet, il a déclaré que «quelques partisans de [l'ancien ayatollah chiite musulman, le Grand Ayatollah Muhammad al-] Shirazi ont attaqué l'ambassade de la République islamique d'Iran à Londres », ajoutant que les hommes «scandaient des slogans contre les autorités iraniennes».

    Selon les médias iraniens, les slogans scandés par les assaillants indiquent qu'ils sont membres d'une secte religieuse chiite basée au Royaume-Uni, Sadeq Shirazi. Hossein Aghaie, collaborateur de BBC Persian, a confirmé l'information sur Twitter, ajoutant que le fils de Shirazi, Hossein, avait été récemment arrêté pour avoir critiqué le gouvernement iranien.

    M.Baeedinejad a plus tard indiqué que tous les employés de l'ambassade étaient en sécurité et que personne n'a été blessé dans l'incident.

    Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a déclaré à Fars qu'une enquête avait été ouverte sur cette affaire.

    Lire aussi:

    Ambassade d’Iran à Paris attaquée: Téhéran fustige la réaction lente de la police locale
    «Détruire» Israël: les propos de Netanyahu mettent Téhéran en rage
    L’Iran veut ramener les USA à la raison grâce à l’Organisation maritime internationale
    Tags:
    drapeau, assaillants, Iran, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik