International
URL courte
7220173
S'abonner

Les USA et l’État hébreu prépareraient une opération conjointe visant des infrastructures militaires iraniennes au Proche-Orient, précisément en Syrie, rapporte ce dimanche la presse israélienne, se référant au journal koweïtien Al-Jarida.

L’échec des négociations du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian avec les autorités iraniennes, qui a eu lieu la semaine dernière alors que Benjamin Netanyahu était en visite à Washington, aura des conséquences «destructives pour le système politique et militaire» des pays où l’influence de l’Iran se renforce, écrit ce dimanche le portail Israinfo, se référant à une publication parue dans le journal koweïtien Al-Jarida, lui-même informé par des sources américaines renseignées.

«Le projet conjoint des États-Unis et d’Israël, d’après le journal, consiste en des opérations contre la présence iranienne en Syrie, au Liban et en Irak. Y sont précisées les cibles concrètes à attaquer en Syrie et le long de l’axe pro-iranien entre Téhéran, Bagdad, Damas et Beyrouth», précise le portail.

Téhéran
© Sputnik . Vladimir Fedorenko
Se référant au journal, le média israélien indique, en outre, que le renseignement militaire israélien Aman a livré à Washington une carte détaillée de la disposition des sites militaires iraniens en Syrie.

Et de préciser que s’il tentait d’empêcher les deux pays de mettre leur plan à exécution, le mouvement chiite libanais Hezbollah ferait partie des cibles à éliminer.

Pour rappel, dans la matinée du 10 février, Israël a attaqué une base aérienne située près de Palmyre, en Syrie, en représailles à l'incursion dans son espace aérien d'un drone appartenant prétendument à l'Iran. Après la perte d'un avion de combat F-16, Israël a également bombardé une dizaine de cibles près de Damas qualifiées par l'armée israélienne d'installations témoignant de la présence militaire iranienne en Syrie.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Tags:
attaque, Hezbollah, Benjamin Netanyahou, Jean-Yves Le Drian, Irak, Proche-Orient, Liban, Iran, Israël, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook