Ecoutez Radio Sputnik
    Syrie

    La Russie appelle les USA à cesser de soutenir les groupes sous l’égide d’al-Nosra

    © AP Photo / Seivan Selim
    International
    URL courte
    23951

    La Russie exhorte les États-Unis à mettre fin à leur soutien aux terroristes en Syrie, dont le Front al-Nosra* et d’autres groupes qui agissent sous son égide, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie russe.

    «Le plus important est que dans la Ghouta orientale et dans d'autres zones, la coalition des États-Unis […] cesse de soutenir des terroristes de groupes semblables au Front al-Nosra*», a déclaré jeudi Sergueï Lavrov lors du forum «La Russie — pays des opportunités».

    Il a ajouté que de nombreux groupes que les pays occidentaux ne considèrent pas comme étant radicaux agissent sous l'égide du Front al-Nosra*, en ayant un commandement conjoint.

    «La résolution [du CS de l'Onu] 2254 demande de prendre de la distance par rapport aux terroristes», a résumé M. Lavrov.

    Le ministre russe des Affaires étrangères a également déclaré que la Russie entend lutter contre le terrorisme en Syrie, jusqu'à la victoire.

    «Nous continuerons à lutter contre les terroristes, nous les écraserons et nous aiderons à les écraser dans la Ghouta orientale où l'armée syrienne effectue des opérations avec notre soutien», a dit M. Lavrov.

    La résolution 2254 adoptée par le Conseil de Sécurité de l'Onu le 18 décembre 2015 a appelé les parties au conflit syrien à cesser toutes les violences à l'exception de la lutte contre les groupes terroristes, dont Daech et le Front al-Nosra*.

    *Daech et le Front al-Nosra sont des organisations interdites en Russie

    Lire aussi:

    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Tags:
    Front al-Nosra, Ghouta orientale, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik