Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Que faire avec Vladimir Poutine? Réponse d'un ex-ambassadeur français en Chine

    © Sputnik . Alexey Panov/Pool
    International
    URL courte
    24903

    Sous la présidence de François Hollande, la France a oublié que la Russie était un pays européen, estime l'ex-ambassadeur de France en Chine, Claude Martin.

    Le quinquennat de François Hollande a été marqué par une forte dégradation des relations entre Paris et Moscou, la France ayant «pris les choses totalement à l'envers», juge l'ancien ambassadeur de France en Chine, Claude Martin.

    «Je considère comme un drame la détérioration des relations entre la France et la Russie, en particulier pendant le quinquennat de François Hollande, [lorsqu']on a pris les choses totalement à l'envers, on a jugé la Russie uniquement par ce qu'elle faisait ici et là (…) sans aucune attention au problème qui est celui que la Russie est européenne», a déclaré le diplomate dans un entretien accordé au Figaro.

    Selon lui, si la France avait des rapports amicaux uniquement avec les pays «qui sont gentils avec elle», elle n'aurait essentiellement des relations qu'«avec le Luxembourg et Monaco».

    À la question de savoir qu'est-ce qu'il fallait faire avec Vladimir Poutine, M.Martin a répondu «Lui parler».

    «Emmanuel Macron a fait un premier geste très fort, qui était d'inviter Vladimir Poutine à Versailles, et on attend la suite», a souligné l'interlocuteur du journal.

    Toujours d'après le diplomate, cette suite ne peut pas dépendre du fait «que la Russie, ici et là, a fait des choses qui nous déplaisent». «Il faut un dialogue intense avec la Russie comme il faut un dialogue intense avec les États-Unis, avec la Chine, avec l'Inde», souligne-t-il.

    Lire aussi:

    «Élu par effraction», «hyperactif», «figure de roi»: les piques de Hollande sur Macron
    Hollande «n’a rien appris de son piteux bilan diplomatique»
    La rencontre de Versailles entre Macron et Poutine, ou l’impromptu du Trianon
    Tags:
    dialogue, relations, Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, Claude Martin, Russie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik