International
URL courte
9360
S'abonner

«Je suis sûr que grâce à nos efforts communs, nous serons en mesure de renforcer les relations russo-chinoises de coopération stratégique globale et de coopération, en les remplissant d’un nouveau contenu», a déclaré Vladimir Poutine à l’occasion de la réélection de Xi Jinping à la présidence de la Chine.

Le Président russe a félicité samedi Xi Jinping pour sa réélection à la présidence de la Chine pour un nouveau mandat de cinq ans, annonce la Télévision centrale de Chine.

«Je vous félicite sincèrement pour votre réélection en tant que Président de la République populaire de Chine. Ce choix de l'Assemblée nationale populaire de la république populaire de Chine a une nouvelle fois confirmé votre haute autorité, cela est également la reconnaissance de votre contribution au développement socio-économique du pays et de son rôle sur la scène internationale», a souligné Vladimir Poutine.

Le chef du Kremlin a également ajouté que c'est en grande partie grâce aux efforts personnels de Xi Jinping que les relations russo-chinoises ont atteint un niveau sans précédent, devenant ainsi un modèle de coopération mutuellement avantageuse et égale entre deux grands pays.

«Je suis sûr que grâce à nos efforts communs, nous serons en mesure de renforcer les relations russo-chinoises de coopération stratégique globale et de collaboration, en les remplissant d'un nouveau contenu», a poursuivi le leader russe.

M. Poutine a en outre souhaité à son collègue chinois la santé, l'accomplissement de ses désirs et des succès constants au poste de Président de la République populaire de Chine. 

Lire aussi:

Le renseignement belge met en garde contre les smartphones chinois
La France va-t-elle mettre fin à la vaccination avec AstraZeneca?
Un policier reçoit un coup de couteau à Ivry-sur-Seine - vidéo
Des milliers de Parisiens réunis pour une nouvelle manifestation contre le pass sanitaire – vidéos
Tags:
Russie, Chine, Vladimir Poutine, Xi Jinping, président
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook