Ecoutez Radio Sputnik
    CIA

    La CIA serait-elle à la manœuvre pour organiser le sommet Trump-Kim?

    © AP Photo / Carolyn Kaster
    International
    URL courte
    15111

    Des espions, et non des diplomates, jouent un rôle de premier plan dans la planification de la réunion prévue entre le dirigeant nord-coréen et Donald Trump, selon The New York Times.

    Ce ne sont pas les diplomates mais la Central Intelligence Agency (CIA) qui joue un rôle clé dans la planification d'une rencontre entre les Présidents américain et nord-coréen, écrit The New York Times.

    La CIA est, selon le journal, l'acteur principal dans ce processus, en établissant des communications avec la partie nord-coréenne.

    La décision de la Maison-Blanche d'utiliser des canaux de renseignement plutôt que diplomatiques pour communiquer avec les Nord-Coréens témoigne de l'influence de Mike Pompeo, le directeur de la CIA, que M.Trump a choisi cette semaine pour remplacer le secrétaire d'État, Rex W. Tillerson. Cela reflète également le rôle réduit du Département d'État dans la préparation de la rencontre la plus risquée entre un Président américain et un dirigeant étranger depuis de nombreuses années, ajoute le NYT.

    M. Pompeo a déjà traité avec des représentants nord-coréens par le biais de la CIA et du renseignement nord-coréen, selon le journal.

    Donald Trump a accepté de rencontrer Kim Jong-un avant fin mai.

    Lire aussi:

    Une rencontre Pompeo-Kim a-t-elle eu lieu?
    Pyongyang menace de «détruire sans pitié» les auteurs du complot contre Kim Jong-un
    Le directeur de la CIA évoque sa réaction en cas de «disparition» de Kim Jong-un
    Tags:
    CIA, Donald Trump, Kim Jong-un, Mike Pompeo, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik