International
URL courte
9159
S'abonner

Un phénomène rare, venu sur l’île grecque de Crète depuis l’Afrique, époustoufle par sa beauté mais expose aussi les habitants à certains dangers. La poussière de couleur orange vif offre à l’île une apparence exceptionnelle mais aussi beaucoup de travail aux médecins locaux.

Une couche épaisse de poussière africaine a couvert l'île grecque de Crète et a coloré son ciel en orange et rouge. Ce phénomène rare entraîne des problèmes respiratoires, relatent des médias locaux.

«Un phénomène incroyable s'est installé sur la Crète ces dernières heures. De la poussière africaine a recouvert l'île, le ciel est devenu rouge. Tout ressemble à un désert, dans le port d'Héraklion et dans la ville d'Agia Pelagia la mer a "disparu" de l'horizon», relate cretalive.gr.

L'atmosphère est suffocante et la majorité des gens restent chez eux, les personnes qui souffrent de problèmes respiratoires sont exposées à des risques, toujours selon la même source.

​Des pneumologues avertissent du danger de cette poussière pour la santé. La visibilité étant réduite, des lycées ont été fermés. Les habitants de l'île sortent dans les rues avec des masques ou couvrent leurs visages avec des foulards.

D'après le météorologue grec Manolis Lenkas, cette tempête de poussière en provenance d'Afrique a été provoquée par une haute pression. La circulation de l'air a commencé depuis la côte de l'Afrique du Nord, ensuite, des masses d'air chaudes ont apporté la poussière. Selon les estimations, la situation devrait s'améliorer dès vendredi.

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Tags:
mer, poussière, Afrique du Nord, Afrique, Crète, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook