International
URL courte
27765
S'abonner

L'Occident «ne se repent pas» pour les bombardements sur la Yougoslavie en 1999 mais ne cesse d'enseigner l'humanisme aux autres, estime l'ambassadeur russe en Serbie.

Les diplomates occidentaux ont fait fi de la cérémonie commémorative organisée en Serbie en mémoire aux victimes des bombardements de l'Otan sur la Yougoslavie, a annoncé l'ambassadeur russe à Belgrade, Alexandre Tchepourine.

«C'est la cinquième fois consécutive que je prends part à la cérémonie en mémoire aux victimes de l'agression de l'Otan. Et aujourd'hui, comme toujours, aucun diplomate occidental n'a pris la peine d'assister à l'évènement», a indiqué l'ambassadeur, cité par les médias russes.

Selon le diplomate, ce geste témoigne du fait que les Occidentaux «ne se repentent pas» pour les bombardements sur la Yougoslavie.

«On dirait qu'ils ne considèrent pas les Serbes comme des êtres humains, mais continuent à nous apprendre l'humanisme», a déclaré M.Tchepourine.

La cérémonie à l'occasion du 19e anniversaire du début de l'opération militaire Force alliée de l'Otan en Yougoslavie a eu lieu le samedi 24 mars dans la ville serbe d'Aleksinac (sud) en présence de milliers de Serbes, dont le Président Aleksandar Vucic.

Lire aussi:

Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
«C’est lamentable!»: une clinique privée refuse une patiente sans pass sanitaire
Tags:
Serbie, Yougoslavie, Aleksandar Vucic, Alexandre Tchepourine, OTAN, bombardements sur la Yougoslavie (1999), bombardements
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook