Ecoutez Radio Sputnik
    Un ex-ambassadeur britannique explique à qui profite l’affaire Skripal

    Pourquoi les portables de Skripal et sa fille auraient été éteints pendant 4 heures?

    © REUTERS / Peter Nicholls
    International
    URL courte
    Affaire Skripal (126)
    12334

    L’ex-agent double Sergueï Skripal et sa fille Ioulia auraient éteint quatre heures durant leurs portables le jour où ils ont été empoisonnés à Salisbury, a rapporté le quotidien britannique The Sun. Le signal GPS des appareils qui identifie la position n’aurait pas été non plus opérationnel durant cette période.

    Des services d'urgence travaillent à Salisbury
    © REUTERS / Peter Nicholls
    Dans le cadre de l'enquête visant à élucider l'affaire de Skripal, les détectives ont appris que les téléphones portables de l'ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia auraient été éteints pendant quatre heures le jour où ils ont été empoisonnés. Le signal GPS des appareils qui identifie la position n'aurait pas été non plus opérationnel durant cette période. C'est pourquoi il ne serait pas possible de tracer leur itinéraire, écrit le quotidien britannique The Sun se référant à ses propres sources au sein de la police britannique.

    D'après le média, les Skripal auraient pu éteindre leurs portables pour garder secrète un rendez-vous.

    L'attaché de presse de Scotland Yard a refusé de répondre à la demande du Times de commentaire sur cette information.

    «Nous ne sommes pas prêts à commenter l'enquête» a-t-il été répondu au journal britannique.

    Comme l'indiquent toutefois les médias, il a été établi que le 4 mars, vers 09h15, heure locale, Sergueï Skripal et sa fille se sont rendus dans le cimetière où leurs proches sont enterrés. Vers 13h30, ils ont laissé leur voiture sur le parking à Salisbury avant de se rendre d'abord dans un bar et puis dans un restaurant.

    Un ancien colonel des services de renseignement militaires russes, Sergueï Skripal, et sa fille Ioulia, ont été retrouvés inconscients le 4 mars dernier aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

    Recruté comme agent double par les services britanniques en 1995 et condamné en Russie à 13 ans de prison pour trahison, M.Skripal a obtenu l'asile au Royaume-Uni en 2010 après un échange d'agents de renseignement entre la Russie et les États-Unis.

    Dossier:
    Affaire Skripal (126)

    Lire aussi:

    Ioulia Skripal fait sa première déclaration depuis l'incident à Salisbury
    Affaire Skripal: des «traces qui mènent au Kremlin»? Zakharova met les points sur les «i»
    Moscou: soit Londres est incapable de se protéger, soit il est derrière l’affaire Skripal
    Tags:
    empoisonnement, portable, enquête, médias, Sergueï Skripal, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik