Ecoutez Radio Sputnik
    La province d'Idlib

    6.440 radicaux et membres de leurs familles ont quitté la Ghouta orientale en deux jours

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    2262

    6.440 radicaux et membres de leurs familles ont quitté la Ghouta orientale en deux jours, ils ont été transférés dans la zone de désescalade d'Idlib, d'après le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    En deux jours, 6.440 radicaux et membres de leurs familles ont quitté Erbil, Jobar, Ain-Terma et Zamalka, en Ghouta orientale, a annoncé lundi Iouri Evtouchenko, porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    «Les radicaux du groupe Faylaq al-Rahmane et leurs familles continuent de quitter [la Ghouta orientale, ndlr] par le couloir humanitaire près d'Erbil sous le contrôle du Centre pour la réconciliation des parties en conflit. Lors de la deuxième journée de l'opération humanitaire 5.453 personnes ont quitté» la Ghouta orientale, a indiqué M.Evtouchenko.

    Tous ces extrémistes ont été transportés à Qalaat Al-Mudiq, dans la zone de désescalade d'Idlib.

    Le 24 février dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution 2401 appelant toutes les parties à arrêter les hostilités pour assurer une pause humanitaire d'au moins 30 jours sur l'ensemble du territoire syrien. Les bandes armées installées en Ghouta orientale pilonnent tous les jours la capitale syrienne Damas. Leurs roquettes et obus de mortier frappent les banlieues et les quartiers au centre de la ville.

    Les militaires russes organisent depuis le 27 février des pauses humanitaires quotidiennes près de la Ghouta orientale, une banlieue de Damas occupée par les radicaux, sur décision du Président russe Vladimir Poutine. Plusieurs couloirs humanitaires ont été aménagés pour évacuer les civils.

    D'après M.Evtouchenko, 25.013 résidents de la ville de Douma ont déjà pu quitter la Ghouta orientale par le couloir humanitaire ouvert près de Muhayam al-Wafedin.

    Lire aussi:

    Moscou: l’opération contre-terroriste dans la Goutha orientale touche à sa fin
    Plus de 13.000 radicaux et leurs proches quittent la Ghouta orientale en 3 jours
    Moscou annonce les délais dans lesquels les civils de la Ghouta pourront rentrer chez eux
    Tags:
    zone de désescalade, couloir humanitaire, évacuation, Faylaq al-Rahmane, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Iouri Evtouchenko, Ghouta orientale, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik