International
URL courte
283062
S'abonner

Les forces armées turques et des groupes de l’Armée syrienne libre (ASL) ont lancé ce mardi l’assaut de la ville syrienne de Tall Rafaat, comme le Président Erdogan avait récemment promis, annonce la télévision turque.

Après que le Président Erdogan a promis que la prochaine cible des forces turques serait la ville de Tall Rifaat, en Syrie, appuyées par des groupes de l'Armée syrienne libre (ASL), des troupes turques sont passé à l'assaut mardi, indique la chaîne de télévision Habertürk. L'attaque, qui s'inscrit dans le cadre de l'opération Rameau d'olivier, a été lancée il y a quelque temps. Elle a pour but de prendre le contrôle absolu de la ville.

L'agence de presse İhlas signale de son côté qu'environ 10.000 militaires turcs et de l'ASL prennent part à cet assaut. Durant la première phase de l'opération, les troupes s'attaquent aux positions de tir des Unités de protection du peuple (YPG) aux abords de Tall Rifaat. Selon certaines estimations, environ 500 représentants armés des YPG se trouvent dans la ville.

Tall Rifaat revêt une importance stratégique pour Ankara, car elle se trouve sur une route reliant la ville frontalière turque de Kilis à Alep. Elle est également un point de transit important vers Manbij.

Précédemment, Recep Tayyip Erdogan avait annoncé que la ville syrienne de Tall Rifaat située dans le gouvernorat d'Alep, à 40 kilomètres au nord de la ville d'Alep, serait la prochaine cible de l'opération militaire Rameau d'olivier que la Turquie mène en Syrie.

L'état-major turc a annoncé samedi que ses forces armées avaient établi un contrôle total sur la région syrienne d'Afrine, où la Turquie mène depuis le 20 janvier 2018 l'opération Rameau d'olivier, contre les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD), d'après le journal turc Hürriyet. Des unités de l'Armée syrienne libre (ASL) prennent également part à l'opération turque.

Damas a condamné l'intervention turque dans le canton d'Afrine, notant que ce territoire faisait partie intégrante de la Syrie. Moscou a appelé toutes les parties à la retenue et au respect de l'intégrité territoriale de la Syrie.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Tags:
attaque, assaut, opération militaire, armée, Rameau d'olivier, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Armée syrienne libre (ASL), Recep Tayyip Erdogan, Tall Rifaat, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook