Ecoutez Radio Sputnik
    Des policiers aux abords de la maison de Sergueï Skripal à Salisbury

    Lavrov: «il reste très peu de joueurs indépendants dans le monde»

    © REUTERS / Toby Melville
    International
    URL courte
    25631

    La situation autour de l’affaire Skripal illustre bien qu’il reste très peu de joueurs indépendants sur la scène internationale, a déclaré Sergueï Lavrov commentant la situation avec l’expulsion de diplomates russes.

    Commentant la décision de nombreuses autorités occidentales d'expulser des diplomates russes dans le cadre de «l'affaire Skripal», Sergueï Lavrov a dénoncé l'incapacité de certains pays de prendre des décisions en toute indépendance.

    «La conclusion qui s'impose fait que nous avions raison lorsque nous avions plusieurs fois souligné qu'il restait très peu de pays indépendants dans le monde d'aujourd'hui et particulièrement en Europe», a-t-il déclaré aux journalistes.

    Par ailleurs, M.Lavrov a critiqué la politique que Washington mène sur la scène internationale.

    «L'expulsion de diplomates russes est le résultat de la pression colossale et du chantage colossal qui est actuellement l'instrument principal de Washington sur la scène internationale, que ce soit cette situation [autour de l'affaire Skripal, ndlr] ou le problème palestinien, lorsqu'on annonce directement aux Palestiniens: nous n'allons pas vous donner d'argent tant que vous n'acceptez pas une idée que nous n'avions pas encore formulé», a-t-il martelé.

    Le 26 mars, 16 pays de l'UE ainsi que les États-Unis, le Canada, la Norvège, l'Ukraine et quelques autres ont annoncé leur décision d'expulser des diplomates russes en lien avec «l'affaire Skripal». Le plus grand nombre de Russes a été expulsé des États-Unis, soit 48 diplomates et 12 employés de la mission de Russie auprès de l'Onu. Le consulat général russe à Seattle sera fermé.

    L'expulsion des diplomates russes est un pas inamical, Moscou y répondra en conséquence, a déclaré lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    Affaire Skripal: la Russie expulse quatre diplomates français
    Expulsion de diplomates russes: quel effet sur les rapports Moscou-Occident en Syrie?
    Moscou: l’affaire Skripal tourne en dérision le droit international
    Tags:
    chantage, politique, Sergueï Skripal, Sergueï Lavrov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik