International
URL courte
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
11237
S'abonner

Si les «terroristes» ne se retirent pas de la ville syrienne de Manbij, les autorités turques prendront les mesures nécessaires, a-t-on appris du communiqué publié mercredi par le Conseil de sécurité nationale de la Turquie.

Le gouvernement turc ripostera si les radicaux n’abandonnent pas la ville syrienne de Manbij, selon un communiqué diffusé par le Conseil de sécurité nationale de la Turquie.

«Les terroristes présents dans les alentours de Manbij devront quitter cette région. Sinon, la Turquie prendra des dispositions», annonce le document.

En outre, selon le communiqué, si «l'Irak ne met pas un terme aux activités des terroristes dans de nombreuses parties du pays, Ankara  prendra des des mesures».

Au début du mois de mars, le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a annoncé qu'Ankara comptait mener une opération conjointe avec Bagdad contre le PKK après les élections législatives en Irak qui auront lieu en mai et qu'il en avait déjà discuté avec le Premier ministre irakien, Haïder al-Abadi.

Le 20 janvier dernier, l'armée turque a lancé l'opération Rameau d'olivier sur le canton d'Afrine, région syrienne contrôlée par les Unités de protection du peuple kurdes (YPG), organisation considérée comme terroriste par Ankara.

Damas a condamné les actions turques dans le canton d'Afrine, tout en soulignant que la région était une partie intégrante de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Dossier:
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

Lire aussi:

Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
mesures supplémentaires, Haïder al-Abadi, Recep Tayyip Erdogan, Ankara, Turquie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook