International
URL courte
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
0 190
S'abonner

La fin des souffrances des habitants de la Ghouta orientale est proche, a déclaré le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, lors de sa rencontre avec Staffan de Mistura, envoyé spécial chargé de la recherche d'une résolution pacifique au conflit en cours en Syrie.

Les réfugiés regagneront la Ghouta orientale dans les jours à venir, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou lors de sa rencontre avec Staffan de Mistura, envoyé spécial chargé de la recherche d'une résolution pacifique au conflit en cours en Syrie.

«La vie normale y reprendra son cours et la reconstruction de tout ce qui doit être reconstruit sera lancée», a déclaré le chef du ministère russe de la Défense.

Il a ajouté que les souffrances des civils qui durent depuis sept ans prendront bientôt fin et que les menaces qui pèsent encore sur Damas passeront au second plan.

Auparavant, il a été annoncé que les habitants de la ville de Douma, la dernière ville dans la région occupée par des radicaux, étaient descendus dans les rues et avaient appelé le groupe de Jaych al-Islam à collaborer avec les autorités syriennes.

Le 24 février dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution 2401 appelant toutes les parties à arrêter les hostilités pour assurer une pause humanitaire d'au moins 30 jours sur l'ensemble du territoire syrien. Les bandes armées installées en Ghouta orientale pilonnent tous les jours la capitale syrienne Damas. Leurs roquettes et obus de mortier frappent les banlieues et les quartiers au centre de la ville.

Les militaires russes organisent depuis le 27 février des pauses humanitaires quotidiennes près de la Ghouta orientale, une banlieue de Damas occupée par les radicaux, sur décision du Président russe Vladimir Poutine.

Plusieurs couloirs humanitaires ont été aménagés pour évacuer les civils. Depuis la mise en place de ces pauses humanitaires dans la Ghouta orientale, quelque 135.000 civils ont réussi à quitter cette zone.

Dossier:
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

Lire aussi:

«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Plusieurs militaires de la force Barkhane au Mali blessés par une voiture piégée
Des bandes de banlieue profitent de soirées «Projet X» à Paris pour tabasser et racketter les fêtards – vidéo choc
Tags:
habitants locaux, Staffan de Mistura, Sergueï Choïgou, Ghouta orientale, Moscou, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook