International
URL courte
Expulsion de diplomates russes et riposte (58)
21362
S'abonner

Les services secrets américains ont tenté de contacter les diplomates russes expulsés en leur proposant des relations «mutuellement avantageuses», a déclaré l’ambassadeur russe à Washington. Il a également déploré l’«explosion de la russophobie» qui a lieu aux États-Unis.

Les services secrets américains essaient de forcer les diplomates russes expulsés à trahir leur patrie, a déclaré l'ambassadeur russe à Washington, Anatoli Antonov, en soulignant également que les États-Unis n'ont toujours pas donné d'explications claires concernant l'expulsion des diplomates et la fermeture du consulat russe à Seattle.

Auparavant, le ministère russe des Affaires étrangères avait fait savoir que les services secrets américains avaient tenté de contacter les diplomates russes aux États-Unis en leur proposant une aide en échange de relations «mutuellement avantageuses».

«Nous connaissons les approches des services secrets américains qui, pour parler diplomatiquement, essaient d'établir des relations informelles avec nos diplomates et, en effet, leur faire trahir leur patrie», a déclaré vendredi M. Antonov aux journalistes, en soulignant également qu'il y avait eu plusieurs tentatives semblables.

Le 26 mars les États-Unis ont annoncé leur décision d'expulser 60 diplomates russes et la fermeture du consulat général russe à Seattle. Les autorités américaines ont expliqué que cette mesure a été prise puisque ces diplomates étaient supposément en train d'espionner aux États-Unis, ainsi que comme signe de solidarité avec Londres dans l'affaire Skripal.

«Pour le moment nous n'avons reçu aucune explication claire des raisons de l'expulsion des diplomates russes[… ] J'ai une seule question claire et simple: qu'est-ce que cela a à voir avec l'affaire des Skripal?», a déploré l'ambassadeur russe.

D'après lui, cette affaire n'est qu'un prétexte de «l'explosion de la russophobie» visant à justifier «des mesures provocatrices américaines à l'égard des diplomates et de la propriété diplomatique russes».

Moscou a annoncé jeudi des mesures de rétorsion à l'encontre des États-Unis, expulsant à son tour 60 diplomates. Puis, ce vendredi, a informé du renvoi de plus de 80 diplomates d'autres pays occidentaux dans le cadre de l'affaire Skripal.

Dossier:
Expulsion de diplomates russes et riposte (58)

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
expulsions, diplomates, ministère russe des Affaires étrangères, Anatoli Antonov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook