Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahou

    La guerre des mots s’envenime entre Erdogan et Netanyahu

    © Sputnik . Alekseï Filippov
    International
    URL courte
    331730

    Le Premier ministre israélien a vertement rabroué le Président turc, demandant à ce dernier de lui épargner des leçons de morale tant qu’il « occupe Chypre du Nord et extermine la population civile à Afrine».

    Benjamin Netanyahu a répondu aux accusations de Recep Tayyip Erdogan d'avoir commis une «attaque inhumaine» et d'être un «terroriste» après la mort de 16 Palestiniens vendredi dans des affrontements le long de la frontière entre Gaza et Israël.

    Le Premier ministre israélien a rejeté ces accusations, déclarant que «l'armée la plus éthique du monde n'a pas de leçons de morale à recevoir de la part de celui qui bombarde des civils sans discernement depuis des années». Le dirigeant turc a alors accusé Tel Aviv d'appliquer une politique de terreur.

    «Erdogan n'est pas habitué à ce qu'on lui réponde. Il doit commencer à s'y habituer. Celui qui occupe Chypre du Nord, envahit la région kurde et extermine des civils à Afrine ne peut pas nous donner de leçons sur les valeurs et la morale», a rétorqué M. Netanyahu sur Facebook dans une publication sur sa page en russe.

    Vendredi, des dizaines de milliers de Palestiniens ont afflué vers la barrière qui sépare la bande de Gaza d'Israël dans le cadre de «la grande marche du retour». Cette action, censée durer six semaines, vise à réclamer le droit au retour des Palestiniens chassés de leurs terres. Les Israéliens utilisent des armes à feu contre les manifestants les plus agressifs.

    La ligne verte, une zone démilitarisée, qui partage l'île de Chypre, et sa capitale Nicosie, entre la République turque de Chypre du nord
    © AFP 2018 Iakovos Hatzistavrou
    Chypre est, de fait, divisé depuis 1974, suite à l'invasion militaire turque en réponse à une tentative de coup d'État à Chypre avec la participation de militaires grecs. Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1974, les forces armées turques ont envahi le nord de Chypre et ont occupé 37% du territoire du pays. En 1983, la République turque de Chypre du Nord a été proclamée, qui n'est reconnue que par la Turquie. Les négociations sur la réunification de Chypre, interrompues pour deux ans, ont repris en février 2014.

    L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme terroristes. Des unités de l'Armée syrienne libre (ASL) prennent également part à l'opération.

    Lire aussi:

    Pour Erdogan, Netanyahu agit comme un terroriste à Gaza
    Après Afrine, la Turquie prépare d’autres offensives dans le nord de la Syrie
    Netanyahu demande à la Turquie de ne pas lui faire la morale
    Tags:
    leçons, Benjamin Netanyahu, Recep Tayyip Erdogan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik