International
URL courte
7343
S'abonner

Les radicaux du Front al-Nosra* et de l’Armée syrienne libre envisagent de filmer les conséquences d’une attaque chimique qu'ils déclencheront dans le sud de la Syrie pour en accuser Damas et faire échouer la trêve dans le gouvernorat de Deraa, prévient la Défense russe.

Les attaques chimiques que les radicaux du Front al-Nosra* et de l'Armée syrienne libre envisagent d’organiser dans le sud de la Syrie seront filmés dans le but d'incriminer  Damas des morts de civils, indique le ministère russe de la Défense.

 

Selon le générale, ces informations ont été communiquées par des combattants du groupe Jaych Ahrar al-Asha'er qui ont fait défection pour rallier le gouvernement.

 

*Organisation terroriste interdite sur le territoire de la Russie

 

Lire aussi:

Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
attaque chimique, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook