Ecoutez Radio Sputnik
    Londres

    Moscou: que cherche Londres en cachant les Skripal et en refusant de coopérer?

    © REUTERS / Hannah McKay
    International
    URL courte
    14338

    En tenant au secret les Skripal et en refusant de coopérer, les autorités britanniques prouvent qu'elles ont quelque chose à cacher, a déclaré l’ambassade russe à Londres.

    L’ambassade russe à Londres a qualifié de «regrettable et [d']inquiétante» la décision des autorités britanniques de ne pas octroyer de visa à la nièce de Sergueï Skripal, Victoria.

    ​«Cette décision nous rend témoins d'une situation où Sergueï et Ioulia Skripal, tous deux déclarés être en convalescence, restent isolés du public, des médias et des agents consulaires, tandis que le seul parent qui pouvait raisonnablement s'attendre à les voir est tenu à l'écart du Royaume-Uni. Le refus obstiné de coopérer, d'assurer la transparence et de répondre aux nombreuses questions signifie que la Grande-Bretagne a quelque chose à cacher», est-il indiqué dans le communiqué de l'ambassade.

    Selon l’ambassade, si les autorités britanniques ont l’impression que «l'État russe est en train d'essayer d'utiliser Victoria comme un pion», comme l’a expliqué à la BBC une source gouvernementale, cela témoigne du fait que la décision de ne pas lui accorder de visa a été prise pour des considérations purement politiques.

    En même temps, souligne l’ambassade, la raison d'une violation des règles d'immigration commise par Victoria Skripal dont le Ministère de l'Intérieur parle est inconsistante parce que dans ce cas-là l’ambassade britannique aurait dû lui donner des conseils concernant les formalités nécessaires et l’aider à se conformer aux règles plutôt que de lui refuser complètement l'obtention de son visa.

    ​Jeudi, le 5 avril, Ioulia Skripal a fait sa première déclaration depuis l'incident à Salisbury. Elle a fait savoir qu'elle était réveillée depuis une semaine. Ensuite, Victoria a fourni l'enregistrement de la conversation téléphonique avec sa cousine Ioulia à la chaîne russe Rossiya 1. Durant cette conversation Ioulia a parlé de son état de santé et de celui de son père, Sergueï. Selon Ioulia, il allait bien et dormait au moment de cette conversation. Elle a dit à Victoria qu'ils se sentaient bien et qu'aucun d'eux n'avait de «problème insurmontable». Elle a d'ailleurs rajouté qu'ils allaient bientôt quitter l'hôpital.

    Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    La nièce de Sergueï Skripal se serait vu refuser son visa britannique. Pourquoi?
    Moscou réagit aux spéculations de Londres sur l'influence du Kremlin sur Victoria Skripal
    L’enregistrement téléphonique de Ioulia Skripal et sa cousine divulgué
    Tags:
    Sergueï Skripal, Londres, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik