Ecoutez Radio Sputnik
    President of the Islamic Republic of Iran Hassan Rouhani

    Rohani: les États-Unis «le regretteront» s’ils violent l’accord sur le nucléaire iranien

    © Sputnik . Aleksey Nikolskyi
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2018) (38)
    7270

    Les États-Unis «le regretteront» s’ils se retirent de l’accord sur le nucléaire iranien, comme le Président Donald Trump menace de le faire, a déclaré lundi le Président iranien Hassan Rohani, promettant dans ce cas-là une réponse très «ferme».

    Le dirigeant iranien Hassan Rohani a prévenu lundi que la réponse de Téhéran à un éventuel retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien serait plus ferme que Washington ne se l'imagine.

    «L'Iran ne violera pas l'accord nucléaire mais si les États-Unis se retirent de cet accord, ils le regretteront certainement. Notre réponse sera plus ferme qu'ils ne l'imaginent et ils le constateront en moins d'une semaine», a-t-il déclaré lors d'un discours à l'occasion de la Journée nationale de la technologie nucléaire.

    Si les États-Unis «se retirent (de l'accord), cela signifiera qu'ils ne tiennent pas parole. Cela ternira leur réputation et leur dignité sur la scène internationale», a-t-il ajouté.

    Le plan d'action conjoint sur le programme nucléaire iranien a été conclu entre Téhéran et les puissances du groupe P5+1 (États-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine) le 14 juillet 2015, après douze ans de crises diplomatiques et d'âpres négociations.

    Qualifié à l'époque d'«historique», le texte, qui encadre les activités nucléaires iraniennes en contrepartie d'une levée progressive des sanctions frappant la République islamique, est profondément fragilisé depuis la décision de Donald Trump de ne pas certifier au Congrès que Téhéran en respecte les termes.

    Ayant menacé en janvier de sortir de l'accord, Donald Trump a donné aux signataires européens de cet accord jusqu'au 12 mai pour «réparer les affreuses erreurs» de ce texte ratifié par l'administration de Barack Obama. Si les Etats-Unis se retirent, ils devraient alors réimposer contre l'Iran les sanctions économiques actuellement suspendues.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2018) (38)

    Lire aussi:

    Ce qu’ont abordé Poutine et Rohani à Ankara
    L’Iran s’exprime sur sa réaction en cas de violation de l’accord sur son nucléaire
    Téhéran se félicite des tentatives échouées de Trump de torpiller l’accord nucléaire
    Tags:
    politique, programme nucléaire iranien, nucléaire, accord, Donald Trump, Hassan Rohani, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik