Ecoutez Radio Sputnik
    Chine

    Xi Jinping: la Chine ne plombera jamais l’ordre mondial existant

    © Sputnik . Maria Tchapligina
    International
    URL courte
    5233

    La Chine ne deviendra jamais une menace pour d’autres États ou pour l’ordre mondial existant, quel que soit son niveau de développement, a déclaré mardi le Président chinois Xi Jinping en marge du Forum économique asiatique annuel.

    Lors de la cérémonie d'ouverture du Forum économique asiatique annuel à Boao, le Président chinois Xi Jinping a clarifié les ambitions de son pays sur la scène internationale.

    «Quelle que soit l'ampleur du développement de la Chine, nous ne serons jamais une menace pour les autres, nous ne porterons jamais atteinte à l'ordre mondial existant, nous ne chercherons jamais à établir des sphères d'influence», a déclaré le dirigeant chinois.

    Selon lui, «la Chine est toujours restée le bâtisseur de la paix dans le monde entier, le défenseur de l'ordre mondial existant et elle a apporté une contribution significative au développement mondial.»

    Actuellement, la Chine est impliquée dans les tensions commerciales avec les États-Unis. Donald Trump a signé un mémorandum «ciblant l'agression économique de la Chine» et a pris des mesures visant les importations chinoises pour un montant évalué à environ 60 milliards de dollars en vue de mettre un terme à la «concurrence déloyale» de la part de Pékin.

    En réponse, le ministère chinois du Commerce a introduit à partir du 2 avril des droits de douane sur 128 produits américains, divisés en deux groupes, dont le premier (fruits frais, vin, éthanol et autres) est taxé à 15%, et le second (porc, aluminium recyclé) à 25%.

    Lire aussi:

    La Chine pourra-t-elle tirer les ficelles dans la guerre des sanctions avec les USA?
    Comment la Chine réagira aux éventuelles sanctions commerciales des USA
    Pékin impose des taxes de 15% et 25% sur 128 produits américains
    Tags:
    commerce, développement artistique, Xi Jinping, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik