International
URL courte
Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (104)
17812
S'abonner

L'ambassade de Russie au Royaume-Uni a dit être sceptique concernant l'authenticité de la déclaration de Ioulia Skripal diffusée précédemment par Scotland Yard.

Après que le communiqué de la fille de Sergueï Skripal avait été publié par Scotland Yard, l'ambassade russe à Londres a mis en cause le fait que la déclaration ait été vraiment faite par Ioulia. 

«Nous avons lu avec intérêt la déclaration faite prétendument par Ioulia Skripal, publiée sur le site de Scotland Yard. Si tout ce qui est mentionné dans la déclaration est vrai, il ne reste qu'à nous réjouir pour notre concitoyenne. Pourtant, dans les conditions où nous sommes incapables de le vérifier en pratique, la publication de la police de Londres amène plus de questions que de réponses», a déclaré la mission diplomatique.

L'ambassade a expliqué que «le texte avait été rédigé de façon à appuyer les déclarations officielles des autorités britanniques et à la fois à exclure toute possibilité de contact de Ioulia avec le monde extérieur — consuls, journalistes, proches». Un autre fait qui étonne concerne «l'accès aux amis et à la famille» alors qu'aucun proche ou ami des Skripal, cité dans la presse tant russe que britannique, ne le confirme.

En outre, il y a une disparité entre le contenu de la conversation téléphonique de Ioulia et sa cousine Viktoria, lors de laquelle Ioulia a déclaré que son père se sentait bien.

«Autrement dit, le document publié ne fait que renforcer l'inquiétude que nous sommes confrontés à un isolement forcé d'une citoyenne russe. Si les autorités britanniques veulent persuader le public que la réalité est contraire, elles doivent immédiatement démontrer que Ioulia va bien et qu'elle n'est pas privée de liberté», a fustigé l'ambassade.

Plus tot mercredi, la police britannique a rendu publique la déclaration de Ioulia Skripal qui affirme avoir été la cible d'un agent neurotoxique, tout comme son père. Tandis que Sergueï Skripal reste à l'hôpital dans un état grave, sa fille a dit se sentir en sécurité, bien qu'elle ne se soit pas encore remise complétement.

Dossier:
Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (104)

Lire aussi:

Une infirmière tabassée dans un bus en Seine-Saint-Denis pour avoir réclamé le port du masque
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
authenticité, empoisonnement, déclaration, police, ambassade de Russie au Royaume-Uni, Scotland Yard, Viktoria Skripal, Ioulia Skripal, Sergueï Skripal, Royaume-Uni, Londres, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook