International
URL courte
2118
S'abonner

Des engins explosifs actionnés lors de funérailles de combattants sunnites à Shirqat, dans le nord du pays, ont fait au moins 10 morts et une douzaine de blessés, a annoncé jeudi le gouverneur de la ville.

10 personnes ont trouvé la mort et 14 autres ont été blessées lorsque des mines placées dans le cimetière ont été actionnés lors d'une cérémonie funéraire dans le nord de l'Irak, dans la ville de Shirqat, a déclaré le dirigeant de la ville, Ali Dowdah, cité par l'agence Reuters.

Il s'agit des funérailles de trois combattants des Forces de mobilisation tribale, tués un jour plus tôt par le groupe terroriste Daech*. Ces Forces est un réseau de milices sunnites soutenant le gouvernement dans la lutte contre cette organisation terroriste, a précisé M.Dowdah.

Contacté par l'AFP, Salaheddine Shaalane, le maire du village d'Asdira, au sud de Sharqat, a de son côté fait état d'au moins 16 personnes tuées.

«Une bombe a explosé au passage du cortège funéraire», a expliqué M.Shaalane. «La plupart des blessés sont dans un état critique», a-t-il ajouté.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Tags:
funérailles, explosifs, mine, explosion, victimes, Shirqat, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook