Ecoutez Radio Sputnik
    Le président syrien Bachar el-Assad

    Assad avoue qu’aujourd’hui ses enfants comprennent mieux la Russie

    © AP Photo / SANA
    International
    URL courte
    11511

    Damas mise sur la sensibilisation de la conscience de la nouvelle génération de Syriens et prend pour exemple la célèbre colonie russe Artek. D’ailleurs, comme le précise le chef de l’État syrien, Bachar el-Assad, depuis que ses enfants s’y sont rendus, ils comprennent mieux la Russie.

    Recevant une délégation russe en Syrie, le Président Bachar el-Assad a avoué que ses enfants comprenaient mieux la Russie depuis qu’ils se sont rendus au camp de vacances international pour enfants Artek, en Crimée.

    «Nous voulions nous concentrer avant tout sur le travail politique avec la jeunesse, organiser des séjours de plusieurs semaines dans des colonies de vacances. L’année dernière, mes enfants étaient à Artek. Après ce voyage, ils ont commencé à mieux comprendre la Russie. Il y a quelques jours, ils m’ont parlé de la prochaine fin des travaux de construction du pont de Crimée», a déclaré le dirigeant syrien, cité par Dmitri Sabline, député à la tête de la délégation russe.

    Jadis colonie de vacances des pionniers la plus prestigieuse de l'Union soviétique, Artek est aujourd’hui un complexe de neuf camps de vacances situé en Crimée.

    Lire aussi:

    Bienvenue à Artek: une nouvelle destination de vacances pour les jeunes Français en Crimée
    «Cure de désintox contre l’individualisme» en Crimée pour de jeunes Français
    Les vacances des enfants syriens en Crimée
    Tags:
    jeunesse, enfants, Pont de Crimée, Bachar el-Assad, Crimée, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik