Ecoutez Radio Sputnik
    Police à Salisbury

    Quel est le lien entre l’affaire Skripal et les frappes en Syrie?

    © AFP 2018 Adrian DENNIS
    International
    URL courte
    Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (113)
    21553

    La situation autour de l’empoisonnement de Sergueï Skripal et celle en Syrie ont beaucoup de points communs, a indiqué la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

    Il existe un lien entre l'affaire Skripal et l'attaque chimique prétendue dans la ville syrienne de Douma, a déclaré ce dimanche la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, dans une émission sur la chaîne russe Rossiya 1.

    «Il y a de nombreux points communs entre la Syrie et l'affaire à Salisbury. Et ce sont de nouveau les médias. Regardez les rapports, des services de renseignement français ou des forces de sécurité, qui ont été publiés juste après les bombardements… Il y est marqué que c'est les médias et les réseaux sociaux qui ont servi de principales preuves… Nous observons la même chose à Salisbury dans l'affaire Skripal, tout est transmis par des médias.»

    Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué dans la nuit du 13 au 14 avril des sites d'infrastructures militaires ainsi que ceux de l'infrastructure civile de la République arabe syrienne. Cette coalition tripartite a tiré 103 missiles, dont 71 ont été abattus à l'approche de leurs objectifs.

    À nouveau, tout comme il y a un an, lorsque les États-Unis ont attaqué la base aérienne de Shayrat, en tant que prétexte a été utilisé l'usage prétendu de substances toxiques contre les civils, cette fois à Douma, dans la banlieue de Damas.

    Dossier:
    Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (113)

    Lire aussi:

    Lavrov: la frappe occidentale contre la Syrie visait à saper la mission de l'OIAC
    Les inspecteurs de l'OIAC entrent dans Douma
    Moscou: les frappes sur la Syrie sont un coup porté au système du droit international
    Tags:
    attaque chimique, empoisonnement, Sergueï Skripal, Maria Zakharova, Salisbury, Douma, Royaume-Uni, Syrie, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik