Ecoutez Radio Sputnik
    Des militaires américains en Syrie

    Les USA voudraient remplacer leur contingent en Syrie par des forces de pays arabes

    © AP Photo / APTV
    International
    URL courte
    30137

    L’administration Trump serait disposée à remplacer le contingent militaire américain en Syrie par des militaires arabes, selon The Wall Street Journal.

    The Wall Street Journal (WSJ) a annoncé en se référant à des fonctionnaires américains que Washington se proposait de remplacer son contingent en Syrie par une force arabe.

    Selon les sources du média, le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, a récemment appelé le général Abbas Kamel, chef par intérim du Service de renseignement général égyptien, pour savoir si Le Caire souhaiterait participer à ce projet.

    Washington voudrait remplacer ses militaires en Syrie par des soldats de pays arabes
    © Sputnik .

    The WSJ signale que la Maison-Blanche a demandé à l'Arabie saoudite, au Qatar et aux Émirats arabes unis de débloquer des milliards de dollars pour redresser le nord de la Syrie. Selon les fonctionnaires, la Maison-Blanche voudrait également que les pays arabes envoient leurs militaires dans la région.

    L'initiative américaine vise, selon le média, à éviter «un vide en matière de sécurité» en Syrie, qui permettrait à Daech* de revenir dans la région.

    Charles Lister, chercheur en chef au Middle East Institute, a confié à The WSJ que le projet de Washington posait de nombreux problèmes car «l'Arabie saoudite et les États-Unis sont engagés militairement au Yémen et que l'Égypte ne souhaitera pas défendre un territoire qui n'est pas contrôlé par le gouvernement du Président Bachar el-Assad». Il estime également que les pays arabes ne donneront pas leur accord pour l'envoi de militaires en Syrie si les États-Unis n'y maintiennent pas leur présence militaire.

    La veille, la Maison-Blanche a annoncé que les États-Unis étaient disposés à quitter la Syrie le plus tôt possible. Leur ambassadeur à l'Onu, Nikki Haley, avait cependant déclaré que les militaires américains n'en partiraient qu'après avoir accompli toutes les missions assignées, à savoir la victoire sur Daech, les garanties contre les risques présentés aux États-Unis par les armes chimiques et le suivi des actions de l'Iran.

    *Organisation interdite en Russie.

    Lire aussi:

    Washington voudrait remplacer ses militaires en Syrie par des soldats de pays arabes
    Les USA veulent régler leurs problèmes en Syrie en se servant d'un tiers
    L’Iran commente la décision US de remplacer ses troupes en Syrie par des troupes arabes
    Tags:
    contingent militaire, Washington, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik