International
URL courte
2010
S'abonner

Un véhicule piégé a explosé près de Benghazi pendant le passage du convoi du chef d'état-major de l'Armée nationale libyenne, qui contrôle l'est de la Libye.

Au moins une personne a été tuée et une ou deux autres blessées mercredi non loin de Benghazi lorsqu'un véhicule piégé a explosé au passage du convoi d'Abdel Razzak Nadhuri, chef d'état-major de l'Armée nationale libyenne, qui contrôle l'est de la Libye, annoncent des médias qui citent des représentants des forces de l'ordre.

​D'après le site Afrigate News, le général libyen n'a pas été touché.

Selon Reuters, Abdel Razzak Nadhuri se rendait de Benghazi à sa base située dans la ville d'Al Marj.

«Nadhuri a survécu à une attaque organisée dans une banlieue de Benghazi», a indiqué l'Armée libyenne dans un communiqué cité par le site Al-Wasat.

Le général Nadhuri occupe également le poste de gouverneur militaire pour l'est de la Libye où se déroule une opération contre les extrémistes baptisée Dignité. Mardi, l'Armée libyenne a déclaré qu'elle était prête à déloger les extrémistes de la ville de Derna, leur dernier fief dans la région.

Nadhuri est le chef d'état-major des forces dirigées par Khalifa Haftar qui a reçu un traitement médical à Paris après avoir subi une attaque cérébrale, selon des médias occidentaux.

Lire aussi:

Un film américain anti-avortement diffusé par C8 suscite une polémique, deux doubleurs refusant de participer
Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
L’ISS a retrouvé sa position initiale sans dommage après l’incident du module russe Nauka
Leroy Merlin Russie à la rescousse du patrimoine en bois russe – images
Tags:
voiture piégée, Abdel Razzak Nadhuri, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook