Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires russes en Syrie

    Un sénateur russe commente l’allégation de Trump sur un heurt russo-américain en Syrie

    Ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    131147

    La déclaration de Donald Trump sur un «combat acharné» entre des troupes russes et américaines en Syrie est une fausse information destinée à renforcer l’autorité de Washington aux yeux de la communauté internationale, a indiqué un sénateur russe.

    L'allégation de Washington sur un «combat acharné» entre des militaires russes et américains en Syrie est un mensonge, a annoncé le président de la commission de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Victor Bondarev.

    «Les déclarations officielles du ministère russe de la Défense et du ministère des Affaires étrangères de Russie confirment que ces informations des Américains sont une désinformation», a-t-il raconté à un média russe, commentant l'affirmation du Président américain sur un affrontement cruel entre des troupes de Russie et des États-Unis qui aurait eu lieu il y a un mois.

    «Donald Trump et le Pentagone fournissent une information fausse sur leur succès», a constaté M.Bondarev.

    Selon lui, les affirmations sur des prétendus affrontements entre des troupes russes et américaines et des militaires russes prétendument tués s'expliquent par l'aspiration de Washington à renforcer l'autorité, tout d'abord l'autorité militaire, aux yeux de la communauté internationale.

    La Défense russe n'a pas encore commenté ce discours du chef d'État américain.

    Lire aussi:

    Pourquoi Trump s’est rappelé d’un «combat acharné» entre la Russie et les USA en Syrie?
    Les USA «cherchent des voies de retraite» de Syrie pour les terroristes de Daech
    Mort de centaines de Russes en Syrie: «désinformation classique» selon Moscou
    Tags:
    sénateur, président, mensonge, militaires, émeutes, Conseil de la Fédération, ministère russe des Affaires étrangères, ministère russe de la Défense, Pentagone, Donald Trump, Viktor Bondarev, Washington, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik