Ecoutez Radio Sputnik
    Kiev

    Une Église orthodoxe locale sera-t-elle créée en Ukraine?

    © Sputnik . Alexei Kudenko
    International
    URL courte
    238

    L’initiative de Piotr Porochenko de demander au Patriarche de Constantinople Bartholomée Ier, qu’il a rencontré le 9 avril à Istanbul, de soutenir la création d’une Église orthodoxe locale ukrainienne a été approuvée jeudi par la majorité des membres du parlement d’Ukraine.

    268 des 450 députés de la Rada suprême (parlement ukrainien) ont appuyé jeudi l'initiative du Président Piotr Porochenko de s'adresser au Patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier, pour lui demander de soutenir la création d'une Église orthodoxe locale d'Ukraine, a indiqué l'agence Reuters.

    Actuellement, il y a trois Églises orthodoxes ukrainiennes: l'Église orthodoxe d'Ukraine du Patriarcat de Moscou, l'Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kiev et l'Église orthodoxe autocéphale ukrainienne. Ces deux dernières ne sont pas reconnues par les Églises orthodoxes locales.

    «Cette question va bien au-delà des affaires ecclésiastiques. Il s'agit de l'acquisition définitive de notre indépendance vis-à-vis de Moscou», a déclaré M.Porochenko lors de son discours au Parlement.

    Il a aussi comparé la voie vers la création d'une Église orthodoxe locale ukrainienne aux aspirations de Kiev d'adhésion à l'Union européenne et à l'Otan.

    «Le Kremlin considère l'Église orthodoxe russe comme un des principaux moyens d'exercer son influence sur l'Ukraine», a ajouté M.Porochenko.

    La semaine dernière, à Istanbul, lors de sa rencontre avec Bartholomée Ier, il a encore une fois souligné l'importance de créer une Église orthodoxe locale en Ukraine.

    «Bien sûr, des actions visant à diviser les Eglises ont peu de chance d'être soutenues et approuvées, a indiqué le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, cité par Reuters.

    Le porte-parole de Bartholomée Ier n'a pas encore commenté la situation. Par la voix du métropolite de Volokolamsk Hilarion, le Patriarcat de Moscou a indiqué qu'une Église locale ne peut être créée par la volonté d‘autorités séculières.

    L'initiative de Piotr Porochenko n'a pas été soutenue à l'unanimité par les députés. Le parti Bloc d'opposition, composé de partisans de l'ex-Président Viktor Ianoukovytch, s'est prononcé contre cette mesure. Selon le chef de ce parti, Iouri Boïko, c'est un élément des préparatifs électoraux de M.Porochenko à la présidentielle qui se tiendra en 2019.

    «Nous pensons que la campagne présidentielle a commencé aujourd'hui. La mauvaise nouvelle est qu'elle commence avec le sujet le plus sensible pour la société, la question de la religion. L'État n'a pas le droit d'intervenir dans affaires religieuses», a déclaré M.Boïko.

    Lire aussi:

    Moscou dévoile les conséquences de la création d’une Église autocéphale en Ukraine
    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Comment vit la petite communauté orthodoxe du Congo-Brazzaville?
    Tags:
    église orthodoxe, président, église, opposition, religion, Eglise orthodoxe russe, Rada suprême, OTAN, Union européenne (UE), Dmitri Peskov, Viktor Ianoukovitch, Piotr Porochenko, Istanbul, Moscou, Kiev, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik