Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats nord-coréens

    La Corée du Nord annonce la fermeture de son polygone d’essais nucléaires

    © AP Photo/ Wong Maye-E, File
    International
    URL courte
    27613

    La Corée du Nord a annoncé vendredi la prochaine fin d’exploitation de son polygone d’essais nucléaires, d’après l’agence KCNA. Selon l’agence, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré que son pays n’avait plus besoin de tests balistiques et nucléaires.

    Pyongyang cessera d’utiliser son polygone d’essais nucléaires Punggye-ri à partir du 21 avril, a annoncé vendredi l’agence KCNA, à l’issue d’une séance plénière du comité central du Parti du travail de Corée.

    «La Corée du Nord gèlera ses tests nucléaires et ses tirs de missiles balistiques intercontinentaux à partir du 21 avril. Le Nord fermera son centre d'essais nucléaires situé dans la partie septentrionale du pays pour confirmer sa promesse de suspendre les tests», a indiqué l'agence nord-coréenne.

    Selon l’agence, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré que son pays n’avait plus besoin d’essais balistiques et nucléaires.

    Pyongyang «rejoindra les efforts internationaux visant à arrêter les essais nucléaires», a indique M.Kim cité par l’agence.

    La Corée du Nord entend dialoguer avec la communauté internationale en vue de garantir la paix sur la péninsule de Corée.

    Pyongyang, qui s'est retiré du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) en 2003, a indiqué qu'il n'utiliserait pas ses armes atomiques que s'il est victime d'une provocation nucléaire et qu'il ne transmettrait pas ses armes ou technologies nucléaires à un pays tiers.

    «Nous n'utiliserons jamais nos armes nucléaires, si notre pays n'est pas confronté à des menaces ou provocations nucléaires. En aucun cas nous ne transmettrons pas des armes ou technologies nucléaires [à des pays tiers, ndlr]. Nous nous consacrerons à créer une économie socialiste forte et mobiliserons nos ressources humaines et matérielles pour augmenter sensiblement le niveau de vie des gens», lit-on dans le communiqué.

    Kim Jong-un et le Président Donald Trump se sont précédemment entendus de se rencontrer en mai ou en juin, alors qu’un sommet intercoréen est programmé pour avril.

    Lire aussi:

    Contacts Kim-Trump prévus: une chance de percée ou la reprise d’une longue routine?
    Kim Jong-un aurait accepté l'inspection par les USA de son site d'essais nucléaires
    Au seuil de la guerre nucléaire: la psychologie des aspirations de Pyongyang
    Tags:
    tests nucléaires, Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), polygone nucléaire de Punggye-ri (Corée du Nord), Parti des travailleurs de Corée (PTC), KCNA, Kim Jong-un, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik